Naissance de la philosophie : Athènes à la fin du Vème siècle

par David Lévystone

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jonathan Barnes.

Soutenue en 2009

à Paris 4 .


  • Résumé

    La réflexion sur la place de l’homme dans la cité, les rapports politiques et la finalité du politique, ainsi que sur les différents types de régime, apparaît au Ve siècle dans ce qu’il est convenu de distinguer comme deux courants de pensée : la sophistique et la philosophie socratique. L’étude tente d’expliquer les origines de la philosophie politique et examine les thèses des principaux sophistes (Protagoras, Gorgias, Hippias, Antiphon, Prodicos…), et du personnage de Socrate dans les dialogues de jeunesse de Platon et chez les « petits socratiques » (Aristippe, Antisthène, Xénophon…). Les grands thèmes de la philosophie politique y sont abordés : (I. ) comment la remise en cause de l’ontologie éléatique ouvre la voie aux interrogations politiques et aux réponses opposées de la sophistique et des disciples de Socrate ; (II. ) les questions anthropologiques, portant sur les origines de communautés politiques, les théories du progrès et les diverses conceptions de la nature humaine ; (III. ) les classifications des régimes, la question du pouvoir souverain, et le problème plus spécifique de la démocratie ; (IV. ) les théories du droit positif et la question des lois non-écrites. La thèse met ainsi en lumière la richesse des analyses de la première pensée politique, avance de nouvelles pistes d’interprétation de fragments dont le sens est encore aujourd’hui discuté et éclaire ainsi différents aspects de la pensée de chaque sophiste et de celle de Socrate.

  • Titre traduit

    ˜The œBirth of Political Philosophy : Athens at the End of the Vth Century


  • Résumé

    The attempt to understand the relation between the city and man or the nature of political things and the quest for the knowledge of the ultimate goals of political activity appear in the Vth century Athens in the Sophistic and Socratic Movements. The aims of the thesis are (a) to explain the birth of political philosophy in its specific context and (b) to examine carefully the first thesis of the Sophists (Protagoras, Gorgias, Hippias, Antiphon, Prodicus…) on the one hand and of Socrates in the dialogues of youth of Plato and in the minor Socratics’ fragments (Aristippus, Antisthenes, Xenophon…) on the other. To that purpose, the dissertation is divided in four parts: (I. ) Metaphysics and Politics : criticism of Eleatic ontology by the first sophists ; (II. ) Anthropology: human nature, social contract and theories of progress (III. ) Political regimes: classification of regimes, the nature of power, and the specific problem of democracy (IV. ) Laws and natural justice: positivism and natural right in the sophistic thought and the Socratic aporia. The dissertation shows the diversity of the first political thought, tries to offer new interpretations of discussed fragments, and thus shed a new light on the thought of the first sophists and of Socrates.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (523 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 435-484. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7189

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11137
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.