Approche cognitive et formelle de la polysémie verbale : les verbes de transfert en français et en russe (comparaison et différences)

par Elena Ivanova Tarasova

Thèse de doctorat en Informatique linguistique

Sous la direction de Jean-Pierre Desclès.

Soutenue en 2009

à Paris 4 .


  • Résumé

    Dans ce travail, nous nous intéressons à la représentation de la sémantique des verbes polysémiques. L’analyse linguistique est menée dans le cadre théorique de la Grammaire Applicative et Cognitive proposée par J. -P. Desclés. Nous analysons quatre verbes français appartenant au champ sémantique de transfert, à savoir donner, offrir, recevoir, et prendre. À partir d’un échantillon d’exemples extraits de différents dictionnaires et de corpus électroniques, nous analysons les significations des verbes en question et représentons ceux-ci sous forme de réseaux de significations construits à partir d’invariants sémantico-cognitifs. En adoptant la position anti-anti-relativiste concernant la traduction, selon laquelle chaque langue construit ses propres représentations en faisant appel à un ensemble commun de primitives sémantico-cognitives structurantes, nous proposons des mécanismes de transfert qui permettent de passer des représentations sources des quatre verbes français à des représentations cibles équivalentes en russe appartenant à des réseaux de significations distincts. Nous présentons également des analyses sémantico-cognitives des verbes russes davat’, predlagat’, polučat’, prinimat’, et brat’ et leurs paradigmes préverbaux, ce qui nous permet de montrer l’absence de correspondance biunivoque entre modes d’organisation du lexique verbal en français et en russe, puisqu’à un réseau de significations français correspond, entre autres, une partie du paradigme préverbal d’un verbe russe.

  • Titre traduit

    Cognitive and Formal Approach to the Verbal Polysemy : Verbs of Transfer in French and in Russian


  • Résumé

    In this thesis, we deal with a semantic representation of polysemious verbs. The theoretical framework of our linguistic analyses is the J. -P. Desclés’ Applicative and Cognitive Grammar. We perform the analyses of meanings for some French verbs from the semantic field of transfer of possession namely donner, offrir, recevoir, and prendre, relying on examples extracted from dictionaries and computer corpora. The verbs in question are represented in the form of networks of meanings with an semantic cognitive invariant as root. We present next the analyses of the verbs davat’, predlagat’, polučat’, prinimat’, and brat’ which are equivalents to French ones in Russian. Our approach to translation is based on the anti-anti-relativity according to which each language has its own representations built by means of a set of semantic cognitive primitives. The tools to get target representations in Russian for source ones in French, in other words transfer mechanisms, are given at the end of the thesis. The carried out analyses both in French and in Russian prove a lack of one-to-one correspondence between verbs lexicon organisations in these languages.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (480 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 464-474

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7183

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11330
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.