L'isonomie

par Drieu Godefridi

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Alain Boyer.

Soutenue en 2009

à Paris 4 .


  • Résumé

    Cette thèse cherche à connaître le concept d’isonomie, littéralement « égalité devant la loi », et s’articule en quatre parties. La première partie retrace la généalogie du mot et de l’idéal isonomiques jusqu’à la plus haute antiquité grecque (Alcméon, Hérodote, Thucydide). Des Grecs à nos jours, l’idéal isonomique a connu une postérité remarquable, malgré l’éclipse du Moyen Age, jusqu’à se trouver consacré dans la plupart des constitutions modernes. Dans une deuxième partie, il s’est agi de construire le concept d’isonomie au sens strict, du point de la vue de la théorie du droit, et d’en circonscrire les exigences normatives (généralité) et implications institutionnelles (séparation des pouvoirs). La troisième partie étudie cinq cas d’isonomies concrètes ; deux antiques (Rome, Athènes) et trois modernes (Belgique, France, Etats-Unis). Dans une quatrième et dernière partie, nous avons tenté d’évaluer l’état actuel du droit international du point de vue de l’idéal iuségalitaire, et d’identifier les ferments institutionnels qui paraissent de nature à favoriser l’avènement d’un ordre de droit international authentiquement isonomique.

  • Titre traduit

    Isonomy


  • Résumé

    The object of this thesis is the concept of isonomy which could be literally interpreted as equality before the law. The work is divided into four parts. The first one retraces the genealogy of the word and the ideal of isonomy in the Greek antiquity (Alcmeon, Herodotus, Thucydides). From Antiquity to our days, the isonomic ideal has known a remarkable posterity, although it almost vanished during the Middle Ages, until its consecration by the vast majority of modern constitutions. The second part tries to construct the concept of isonomy in the strict sense, and as well, tries to identify its normative (generality) and institutional (checks and balances) implications. Five cases of concrete isonomy are studied in the third part: two ancient (Rome, Athens), three modern (Belgium, France, United States). In a fourth and last part, the state of international law considered from a iusegalitarist point of view, will be evaluated and we will also try to identify the institutional means which could favorise the emergence of a genuinely isonomic order of international law.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (410 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 392-411

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7181

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11224
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.