Le malfaiteur face à l'état moderne : la criminalité professionnelle et la politique anticriminelle à Moscou et à Paris dans la première moitié du XVIIIème siècle (recherches comparatives)

par Evgeny Akelev

Thèse de doctorat en Histoire

Soutenue en 2009

à Paris 4 en cotutelle avec l'Université d'Etat des sciences humaines de Russie .


  • Résumé

    Fondé sur l'étude des archives de deux grandes opérations contre la pègre urbaine, à savoir le procès de L. D. Cartouche à Paris (1721 – 1728) et l'affaire de Van'ka Kain à Moscou (1741 - 1756), cette thèse est consacrée à une recherche comparative sur le monde des criminels professionnels en Europe dans la première moitié du XVIIIe siècle. L'analyse de plusieurs centaines de biographies de malfaiteurs, Français et Russes (leur statut socioprofessionnel à la naissance, les circonstances de leur déracinement et de leur intégration dans le milieu criminel), a permis de révéler et comparer les différents facteurs contribuant à la formation du monde criminel dans ces deux villes. L'étude comparée des relations entre les criminels (les types d’associations criminelles, l'identité de voleurs, les traits de leurs subcultures et de la vie quotidienne), aussi bien que de leurs liens avec les citadins, à Paris ou à Moscou, nous amène à constater les ressemblances dans la structure de ces deux pègres. Enfin, la comparaison de l'expérience de la lutte contre le monde des voleurs professionnels à Paris depuis le début du XVIIIe siècle et à Moscou dans les années 1740 montre que les deux gouvernements, alarmés par l'extension de la pègre, parvinrent à utiliser de nouvelles techniques répressives contre celle-ci qui consistaient à la protection d'une partie du monde criminel pour le contrôler, par cela, dans son ensemble.

  • Titre traduit

    Themalefactor and the Modern State : professional criminality and the anti-criminal policy in Moscow and in Paris in the first half of the 18th century (comparatives studies)


  • Résumé

    Based on analysis of the archives of two major operations against the urban underworld (the trial of Louis-Dominique Cartouche in Paris, 1721-1728, and the case of Van'ka Kain in Moscow, 1741-1756), this thesis provides a comparative study into the world of professional criminals in Europe during the first half of the eighteenth century. The centerpiece of this study is the analysis of biographies of two hundred criminals, including their social and occupational status, how they became uprooted from legal society, and their subsequent integration into the criminal world. These data reveal both similarities and differences in the criminal worlds of Moscow and Paris, though the study shows a distinct resemblance between the underworlds of the two cities. The study also analyzes types of criminal association and distinctive features of their subculture, everyday life among criminals, and their links to non-criminal townspeople. Finally, the study shows that both French and Russian authorities were alarmed by the extension of the underworld in the mid-eighteenth century. Officials struggled against professional criminals with similar techniques in both Paris and Moscow, including the protection of some elements of the criminal underworld in order to control it as a whole.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (427 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 332-379

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : BUT 7173/1-2

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Université Toulouse Jean Jaurès. Bibliothèque universitaire centrale de lettres et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.