La phonologie des emprunts français non anglicisés en anglais

par Julie Quinio

Thèse de doctorat en Linguistique

Sous la direction de Michel Viel.

Soutenue le 12-02-2009

à Paris 4 , dans le cadre de École doctorale Concepts et langages (Paris) .

Le président du jury était Dominique Bellion.

Le jury était composé de Michel Viel, Jean Breuillard, Kevin Paul Mendousse.


  • Résumé

    Ce travail porte sur la phonologie des emprunts français non-anglicisés, c’est-à-dire qui ne suivent pas toutes les règles de l’anglais et conservent des caractéristiques françaises. Dans la première partie, nous décrivons la méthodologie employée pour la sélection du corpus, ce qui nous amène à étudier la terminologie utilisée dans la linguistique de l’emprunt, et présentons la base de données qui servira à l’analyse de ces emprunts. Dans la seconde partie, nous supprimons de cette base de données initiale toutes les variantes anglicisées, ce qui donne lieu à de nombreuses discussions sur la phonologie de l’anglais. Enfin, la dernière partie présente l’analyse de la base de données finale, ne contenant que des variantes non-anglicisées. En partant de l’idée que ces emprunts imitent la prononciation française, nous montrons comment les phonèmes français sont adaptés en anglais, et de quelle manière les locuteurs anglophones signalent l’origine française d’un mot.

  • Titre traduit

    The Phonology of Non-Anglicized French Loanwords


  • Résumé

    This study focuses on the phonology of non-anglicized French loanwords, i.e. those which do not follow all English rules and retain French characteristics. The first part describes the methodology used for the selection of the corpus, which brings about discussions on loanword terminology, and presents the database that will be used in the analysis of these loanwords. The second part is dedicated to the deletion of the anglicized variants remaining in the database, which brings about many discussions on English phonology. Finally, the last part presents the analysis of the final database, containing only non-anglicized variants. Starting with the idea that these loanwords imitate the French pronunciation, we show how French phonemes are adapted into English, and how English speakers indicate the French origin of a word.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 1 vol. (401 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 393-401

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Paris-Sorbonne Paris 4. Service commun de la documentation. Bibliothèque Serpente.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : BUT 7163
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.