Paysans et citoyens. Stratégies paysannes de résistance à la mondialisation dans l'ouest du Chihuahua, Mexique

par Victor M. Quintana S.

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Christian Gros.

Soutenue le 07-12-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (Paris) , en partenariat avec Centre de recherche et de documentation sur les Amériques (laboratoire) .

Le président du jury était Yvon Le Bot.

Le jury était composé de Christian Gros, Yvon Le Bot, Hubert Cochet, Maxime Haubert, Daniel Pécaut.


  • Résumé

    La thèse reconstruit d’une manière critique les actions organisatrices et les luttes que le Front Démocratique Paysan [Frente Democrático Campesino, FDC] a effectuées depuis 1985 dans l'Ouest du Chihuahua, au Mexique, pour résister à la nouvelle phase agro-exportatrice néolibérale de subordination de l'agriculture au capitalisme, comme une partie du processus de globalisation économique, dans le contexte de la transition à la démocratie au Mexique et des effets désorganisateurs de la modernisation. Elle analyse les différentes luttes du FDC contre l'ouverture commerciale, pour le prix de ses produits, contre la corruption et pour la démocratie, ainsi que la pédagogie de l'action et de construction de citoyenneté qu'il a menée à bien et ses relations internes et externes. Sa conclusion est que les luttes et les actions d'organisation économique et sociale du Front Démocratique Paysan, même convergeant et s’articulant avec celles d'autres organisations paysannes, n'ont pas réussi à construire une corrélation de forces qu'il leur permette de changer ou freiner le modèle agro-alimentaire global d’exploitation et d’exclusion imposé par le gouvernement fédéral au Mexique depuis 1983, bien qu'elles aient influé favorablement les processus de démocratisation et de construction de contre-pouvoirs au niveau local, dans la construction de citoyenneté et densification du social au niveau de leur région d'influence.

  • Titre traduit

    Peasants and citizens : peasants resistance strategies to the modernization of West Chihuahua, Mexico


  • Résumé

    This thesis reconstructs the organizational actions and the fight that the Frente Democratico Campesino, Peasant’s Democratic Front the FDC have done since 1995 in the Western Region of Chihuahua, Mexico to resist the new neo-liberal agro-export phase of subordinating agriculture to capitalism as part of the globalization process in the context of the transition towards democracy in Mexico and the disorganizing effects of modernization. Analyzes the different fights of the FDC because of the different components of the productive process against commercial openings, the price of its products, fight against corruption and because of the democracy. Also, the teaching of the action and construction of the community that has been done, as well as its internal and external relationships. It concludes that the Fights, the economic and social organizational actions of the Peasant’s Democratic Front, be connected and unify with the ones of o! ther farming organizations have not achieved a connection of forces that allows them to change or stop the agri-food model imposed by the federal government in Mexico since 1983 even though they have influenced favorably in the democratization processes and the construction of counter powers at a local level, in the construction of community and social densification in its region of influence.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.