Henrik Ibsen, drames de l'aporie (de « Une maison de poupée » à « Quand nous nous réveillons d'entre les morts »)

par Jonathan Châtel

Thèse de doctorat en Études théâtrales

Sous la direction de Jean-Pierre Sarrazac.

Soutenue le 09-12-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Institut de recherches en études théâtrales (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    À travers un corpus composé des onze derniers drames d’Henrik Ibsen, cette étude utilise le concept d’aporie pour procéder à une analyse de la fabrique de l’écriture ibsénienne. D’un point de vue philosophique, psychanalytique, poétique, l’aporie met en péril le discours, en révèle les défaillances et problématise la production du sens. Ainsi, cette notion, appréhendée comme un outil heuristique, offre la possibilité de remonter le cours des drames qui s’achèvent systématiquement par des fins ouvertes. Elle permet alors d’identifier : un processus ironique de déconstruction des pratiques discursives, une dimension existentielle, une théâtralité spécifique, diverses figures dramaturgiques attestant de la nature critique de l’œuvre. En vertu d’un saut qualitatif dans la dramaturgie ibsénienne à partir du Constructeur Solness, l’analyse chronologique des pièces se divise en deux parties. La question est de savoir en quel sens et selon quels moyens le théâtre d’Henrik Ibsen interroge l’impact de la fiction dans le monde de vie du lecteur-spectateur.

  • Titre traduit

    Henrik Ibsen Dramas of Aporia ( from « A Doll’s house » to « When we dead awaken »)


  • Résumé

    This study uses the concept of aporia to develop an analysis of Henrik Ibsen's writing, with specific focus on his last eleven plays. From a philosophical, psychoanalytical or poetic point of view, the aporia is that which jeopardizes discourse, exposing its failings and problematizing the production of meaning. The notion of aporia, taken as a heuristic tool, therefore provides a means to examine the systematically open-ended nature of the plays. The study identifies: an ironic process which serves to deconstruct discursive practices, an existential dimension to the plays, a specific form of theatricality and various dramatic figures bearing out the critical nature of Ibsen's work. In accordance with a qualitative shift in Ibsen's work [from The Master Builder on], the chronological analysis of the dramas is divided in two parts. The overall aim of the research is to assess to what extent and in what ways Henrik Ibsen’s theatre investigates fiction's impact on the world of the reader - audience.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Circé à [Belval]

Henrik Ibsen, le Constructeur : de "Une maison de poupée" à "Quand nous nous réveillons d'entre les morts"


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2015 par Circé à [Belval]

Informations

  • Sous le titre : Henrik Ibsen, le Constructeur : de "Une maison de poupée" à "Quand nous nous réveillons d'entre les morts"
  • Dans la collection : Penser le théâtre , 1281-5616
  • Détails : 1 vol. (226 p.)
  • ISBN : 978-2-84242-391-9
  • Annexes : Notes bibliogr.
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.