Usage et représentations de l'Arabe de Juba au Nord Soudan

par Hugo Nasir

Thèse de doctorat en Langues, civilisations et societes orientales

Sous la direction de Jérôme Lentin.

Soutenue le 09-12-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Centre des Etudes Arabes et Orientales (Paris) (laboratoire) .

Le président du jury était Mahmoud Azab.

Le jury était composé de Jérôme Lentin, Mahmoud Azab, Catherine Miller.


  • Résumé

    Le but de la thèse est de retracer le développement et l’évolution de l’arabe de Juba au Nord Soudan, et son expansion, grâce à l’accroissement de son usage dans la vie quotidienne, comme instrument de communication dans tous les domaines sans exception. On y décrit la situation sociolinguistique de l’arabe de Juba, dans les années récentes, et le rôle d’une nouvelle génération dans le processus de son développement spectaculaire. L’étude est descriptive, analytique, et diachronique; elle donne une image historique des débuts de son existence, à partir du Sud en direction du Nord. Il s’agit d’observer, de près, son progrès dans la société, malgré sa complexité linguistique, face à une soixantaine de langues maternelles [langues vernaculaires], dans une société multi-ethnique, multi-culturelle et géographiquement étendue; l’élargissement de son utilisation dans les occasions officielles, rassemblements populaires, etc. Il s’agit aussi d’analyser le développement de sa structure grammaticale, à partir des données récoltées du corpus. L'objectif est aussi de montrer l’évolution linguistique de l’Arabe de Juba, en particulier son usage moderne et son rapprochement de l’arabe de Khartoum (Dialecte du nord Soudan), son usage quotidien à la radio et à la télévision qui jouent un rôle incontournable. Il s’agit enfin de montrer que l’arabe de Juba a fait un grand pas dans les domaines suivants: la poésie populaire, le théâtre, la chanson, la publicité, les blagues, les programmes télévisés, le discours politique, etc. La thèse dresse le tableau de la situation actuelle de ce phénomène linguistique considérable qu’est l’extension de l’usage de l’arabe de Juba au Nord Soudan, tout en étudiant les représentations dont il est l’objet, chez les locuteurs natifs ou non. Cette étude des nouveaux visages de l’arabe de Juba n’oublie pas de s’appuyer sur l’état ancien de cette langue et sur les travaux qui lui ont été consacrés. Par ailleurs, la thèse comprend la transcription et la traduction d’un vaste corpus recueilli sur place.

  • Titre traduit

    Use and representations of Juba Arabic in North Sudan


  • Résumé

    The aim of the thesis, "Use and representations of Juba Arabic in North Sudan" is to relate the development and evolution of Juba Arabic in North Sudan, and its expansion by its increasing use in everyday life as an instrument of communication in all fields without exception. The thesis describes the sociolinguistic situation of Juba Arabic, in recent years, and the role of a new generation in the process of its dramatic growth. The study is descriptive, analytical, and diachronic, giving a historical account of the beginnings of its existence, from the South up to the North. It is a close observation of its progress in society, in spite of its linguistic complexity, confronted with sixty vernacular languages in a multi-ethnic, multi-cultural society spreading out on a wide geographical space, the expansion of its use in formal occasions, public gatherings, etc. It analyzes the development of grammatical structure, based on collected data. The objective is also to show the evolution of Juba Arabic and its modern use and how it is getting closer to the Arabic of Khartoum [dialect of northern Sudan], as well as its daily use on radio and television which play a key role. It is also to show that Juba Arabic has taken a big step forward in the fields of folk poetry, drama, song, commercials, jokes, television programs, political speech, etc. This thesis thus draws an image of contemporary use and representations of Juba Arabic in Sudan, studying the significant linguistic phenomenon of its extension in North Sudan, as well as of how native and non native speakers look at it. It addresses the new faces of Juba Arabic, without losing to take into account the ancient state of the language and the work that had been carried out by previous scholars. Furthermore, an extensive corpus collected locally is given both in transcription and translation.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.