L'oeuvre théâtrale d'André Engel : machine et rhizome

par Véronique Perruchon

Thèse de doctorat en Theatre et arts du spectacle

Sous la direction de Georges Banu.

Soutenue le 19-11-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Arts et médias (Paris) , en partenariat avec Atelier de recherche sur l'intermédialité et les arts du spectacle (laboratoire) .


  • Résumé

    Cette thèse explore et analyse l’œuvre théâtrale d’André Engel, metteur en scène français atypique. Depuis 1972, il travaille avec une équipe de création constituée des dramaturges Bernard Pautrat puis Dominique Muller, du décorateur Nicky Rieti et de l’éclairagiste André Diot. André Engel a d’abord créé ses spectacles dans des lieux inédits : haras, usine désaffectée, ancienne mairie, hangar, donnant naissance à des « Objets Théâtraux Non Identifiés » qui marquèrent le théâtre des années soixante-dix et quatre-vingt ; formes que la nécessité de travailler dans les salles fit évoluer. Attaché à la question du spectateur, André Engel a, tout au long de son œuvre, proposé un renouvellement de son statut. De la création « hors les murs » au théâtre en salle, du « détour » par l’opéra à la tentation du cinéma, l’œuvre d’André Engel, constituée en cycles, est une véritable aventure théâtrale, une machine au rhizome complexe qui sort des repères connus. Nourri de philosophie allemande, d’influences deleuziennes et de lectures situationnistes, André Engel est venu au théâtre pour changer le monde. Il crée des événements, des expérimentations, des situations, proposant de nouveaux espaces-temps dans un acte de résistance et de reconquête du monde qui s’associe à une poésie de l’errance, du voyage et de la dérive. Machine de guerre contre « la société du spectacle », le théâtre est, pour André Engel, le lieu et le moyen d’un combat contre le monde aliéné, pour la reconquête de l’authenticité du réel.

  • Titre traduit

    The theatrical work of André Engel : machine and rhizome


  • Résumé

    This thesis explores and analyzes the theatrical work of André Engel, an unconventional French stage director, working since 1972 with a team composed of dramatists Bernard Pautrat followed by Dominique Muller, designer Nicky Rieti and lighting designer André Diot, as a creative ensemble. André Engel staged his first performances in unusual places : a stud farm, a disused factory, a former town hall, a warehouse, giving birth to « Objets Théâtraux Non Identifiés » : landmarks in the theatre scene of the 70s and 80s. The need to work in conventional theatre brought with it in an evolution of his art. Throughout his work, André Engel proposes a new vision of the status of spectator. From « hors les murs » to more traditional venues, from incursions into opera to the temptations of cinema, these cycles in André Engel’s work are a true adventure in theatre, a machine with a complex rhizome which does not tread well-beaten paths. Nurtured by German philosophy, by the thought of Gilles Deleuze and influenced by readings of the Situationists, André Engel came to theatre in order to change the world. He creates events, experiments, situations, offering as an act of resistance, new dimensions in space and time : re-conquests of a world associated with the poetics of wandering, travelling, being adrift. As a machine for war against « la société du spectacle » as Guy Debord calls it, theatre for André Engel provides the perfect place and means for fighting against a world of alienation, for re-conquering the authenticity of the real.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication

L'oeuvre théâtrale d'André Engel : Machine et rhizome


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication

Informations

  • Sous le titre : L'oeuvre théâtrale d'André Engel : Machine et rhizome
  • Détails : 1 vol. (743 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 719-729, index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.