Le lien et la rupture. Écriture de l’ironie et de l’intime dans l’œuvre de Leopoldo Alas Clarín (1852-1901)

par Carole Fillière

Thèse de doctorat en Etudes hispaniques et latino-americaines langues, litteratures et civilisations

Sous la direction de Françoise Etienvre.

Soutenue le 23-05-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Europe latine et Amérique latine (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre de recherche sur l'Espagne contemporaine (Paris) (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-François Botrel.

Le jury était composé de Françoise Etienvre, Jean-François Botrel, Anne Charlon, Yvan Lissorgues, Serge Salaün.


  • Résumé

    Cette thèse aspire à renouveler la lecture de l’œuvre de Leopoldo Alas Clarín à partir d’une analyse stylistique de l’intégralité de ses écrits en prose, sans perspective hiérarchique. Elle fait appel aux références culturelles de l’auteur et aux échos internes à son œuvre pour décrire son vitalisme intellectuel. Le style clarinien naît de la combinaison dynamique d’une esthétique ironique et d’une création intime, qui matérialise le contraste entre le lien et la rupture, figures fondatrices de l’œuvre. Les études menées croisent les champs de l’ironie et de l’empathie artistique, communément associées à deux postures disjointes – distance et proximité – et les réunissent dans un regard porté sur le phénomène d’intimité textuelle. Leur objet est de saisir les particularités d’un réalisme complexe qui porte l’empreinte d’une subjectivité créatrice forte et qui cherche à exprimer une vérité humaine mouvante et contrastée. La première partie opère un déplacement conceptuel : l’ironie est conçue comme un mode de représentation et non comme un instrument au service de la satire. Elle construit un système vocal de relations textuelles dans un mouvement intégrateur des emprunts qui manifeste la puissance du démiurge et qui défie le lecteur à partir des failles du langage. La deuxième partie s’intéresse à une écriture qui s’efforce de représenter le sujet intime dans ses défaillances, comme être délié et voix brisée. Le secret intime, en dépit des limites du langage, comporte néanmoins un fond d’espoir et de transcendance déposés dans le lien esthétique, éthique et religieux. L’œuvre clarinien est caractérisé par ses ambivalences : la complexité textuelle naît du contraste entre pouvoir et impuissance, entre spectacularité et secret.

  • Titre traduit

    Connection and Rupture. Irony and Intimacy in the Work of Leopoldo Alas Clarín (1852-1901)


  • Résumé

    This dissertation aspires to renew the critical interpretation of Leopoldo Alas Clarín’s work through a stylistic analysis of all his prose writings, disregarding hierarchic matters. This new reading is based on the author’s cultural references and the internal echoes in his works in order to describe his intellectual vitality. Clarín’s style arises from the dynamic combination of aesthetics of irony and a creative work on intimacy, that materializes the contrast between connection and rupture, both key elements of his works. This study combines the fields of irony and artistic empathy, usually considered linked to two different positions –distance and proximity–, bringing them together in a single approach using the idea of textual intimacy. It aims at understanding the particularities of a complex realism that has the imprint of a strong creative subjectivity and is eager to express a contrasted human truth. The first part make! s a conceptual displacement in the figure of irony, from a rhetorical device subordinate to satire, to a mode of representation. Irony creates a system of voices and textual relations that integrates quotations, demonstrating the demiurgic power of the author who challenges the reader from within the language. The second part is focused on the way Clarín’s writing represents the inner self and his failures, as a broken being and a broken voice. The intimate secret, despite the limitations of language, reveals the existence of hope and discloses a view of the transcendence of the aesthetic, ethic and religious connection. The Clarín’s works are characterized by their ambiguity: the textual complexity arises from the contrast between power and helplessness, between the spectacular and the secret.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.