Le Cahier 46 de Marcel Proust : transcription et interprétation

par Julie André

Thèse de doctorat en Langue littérature et civilisation françaises

Sous la direction de Pierre-Louis Rey.


  • Résumé

    Le Cahier 46 de Marcel Proust est un cahier particulièrement important dans la genèse du roman proustien. Écrit principalement dans les années 1914 et 1915, il est un cahier de transition entre le roman d’avant-guerre et le roman tel qu’il sera publié après la guerre. Cette étude du Cahier 46 [volume I] qui s’appuie sur une transcription diplomatique intégrale du Cahier [volume II] est à la fois génétique et littéraire. Elle entend montrer que ce cahier est au cœur des bouleversements du roman, le lieu de naissance de cette prolifération interne qui a fait d’un roman en trois volumes un roman fleuve, le lieu aussi où l’on assiste à la métamorphose d’Albertine. Non seulement elle occupe une place de plus en plus importante dans l’œuvre mais surtout elle change de nature. D’une fille dont le héros « s’amourache » [Cahier 13, folio 28 r°], elle devient un personnage au destin tragique, nœud d’une histoire sans cesse réécrite qui permet de relier les grands thèmes du roman - la mort, la culpabilité, Gomorrhe et l’homosexualité - et de relire les relations du héros avec les personnages de la mère et de la grand-mère. L’analyse génétique du Cahier 46, écrit dans ce moment de crise, permet de poser quelques grands principes et de proposer une analyse précise de la pratique du brouillon de Proust ainsi que de mettre en évidence la réorganisation du roman à partir de l’année 1913 qui signe l’apparition d’Albertine. Ces éléments conduisent à une interprétation littéraire de cette métamorphose du roman sous la pression du personnage : le passage d’un roman des filles à un roman d’Albertine.

  • Titre traduit

    Marcel Proust’s Cahier 46 – Transcription and Interpretation


  • Résumé

    The Cahier 46 of Marcel Proust is one of the key exercise books to understand the growth of A la recherche du temps perdu. Proust wrote this exercise book mainly between 1914 and 1915. As such, it makes the transition from the novel as it had been planned by Proust before the First World War to the novel as it has been actually published after the war. Our study is based on a complete transcription of this exercise book [volume II] and proposes a literary criticism of it [volume I]. More precisely, the aim of the thesis is to show this exercise book is one of the focal points of the deep framework changes in A la recherche du temps perdu during the war: the former three volumes of the novel become a large novel mainly because of the metamorphosis of Albertine’s character. Within Cahier 46, Albertine’s character takes a twofold feature. Firstly, this character becomes one of the main characters of the novel. Secondly, the role of Albertine dramatically changes. Cahier 46 makes it possible to understand how the story which was still before 1914 only the one of a boy who falls in love with a girl becomes the one of a tragic story of love, continuously written and rewritten by Proust: a story about death, suspicion, culpability, Gomorrah and homosexuality. First, this study presents general principles and precise analyses about how Proust wrote, that is to say Proust’s practice of manuscripts. It then shows how the introduction of Albertine’s character results in deep changes in the framework of the novel after 1913. Finally, all these elements allow us to focus on a literary interpretation of these metamorphoses.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?