La chanson d'Anseïs de Gascogne (nommée anciennement Anseïs de Mes) : édition critique et étude de la partie inédite d'après le manuscrit L, BN. fr. 24377

par Annie Jayawardene (Triaud)

Thèse de doctorat en Littératures française et francophone

Sous la direction de Jean Dufournet.

Soutenue le 28-05-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Littérature française et comparée (....-2015 ; Paris) , en partenariat avec Centre d'études du Moyen âge (Paris) (équipe de recherche) .


  • Résumé

    La Chanson d’Anseïs de Mes est la quatrième et dernière branche de la Geste des Lorrains. On ne possède actuellement aucune édition complète de cette chanson de geste : la seule que nous ayons est celle d’Herman Green, faite en 1939 sur un manuscrit fautif et sans aucun apparat critique, d’où la nécessité d’une nouvelle édition. Cette édition de la partie inédite permet une série de conclusions qui soulignent l’originalité de ce poème que nous appellerons désormais Anseïs de Gascogne. 1. Cette chanson n’est pas une chanson lorraine, mais picarde ; notre manuscrit présente des traits picards très marqués. L’auteur, linguistiquement un picard, est originaire de cette partie nord de la France qu’il connaît parfaitement. La composition est à situer vers 1255-1260, dans la région picarde qui jouxte la Flandre. 2. Anseïs de Gascogne représente une idéologie nouvelle qui la place à contre courant des autres chansons des Lorrains. Même si elle met en scène les deux lignages ennemis des Bordelais et des Lorrains, l’esprit est totalement différent : Anseïs de Gascogne est une œuvre « engagée » qui vise à la gloire de la Flandre et à l’anéantissement du roi de France et de son royaume, et où les Lorrains sont désavoués. Histoire et fiction se rencontrent dans cette œuvre d’actualité qui clôt une fois pour toutes l’histoire des Lorrains. 3. C’est l’œuvre d’un clerc lettré qui a donné la priorité à l’intelligence et à la culture, avant la prouesse chevaleresque. Cet écrivain de talent a utilisé avec soin toutes les ressources du style épique [laisses, motifs, formules] ; le poème témoigne en outre d’une composition solide, parfaitement structurée et d’une recherche dans l’écriture : peinture réaliste et pittoresque mettant en valeur des personnages bien dessinés, art de suggérer, parfois avec humour, mélange de tragique et de scènes divertissantes qui en font une œuvre d’art.

  • Titre traduit

    Anseïs of Gascony (formerly called Anseïs de Mes) : critical edition and study of the previously unpublished part according to the ms. L, B.N.24377


  • Résumé

    The Poem of Anseïs of Mes is the fourth and last part of the Geste des Lorrains. There is no complete edition of this epic poem: the only one that exists is the work by Herman Green which was completed in 1939 on an inaccurate manuscript and without any accompanying notes. Therefore a new edition is necessary. The release of the unpublished part would highlight enough evidence of the originality of this poem which will now be called Anseïs of Gascony. 1. This work is not a poem from Lorraine but from Picardy; the manuscript has very pronounced features from Picardy. The author speaks the language and knows perfectly well his native land of Picardy in the north of France. The text can be placed around 1255-1260, in the region of Picardy which is next to Flanders. 2. Anseïs of Gascony represents a new ideology which goes against the prevailing current of the other poems of the Lorrains at the time. Even if it presents the two rival lineages of Bodeaux and Lorraine, the spirit is totally different: Anseïs of Gascony is a "committed" work which aims for the glory of Flanders and the destruction of the king of France and his kingdom and where the people of Lorraine are disowned. History and fiction meet in this topical text which ends once and for all the history of the people of Lorraine. 3. It is the work of a scholarly clerk and gives priority to intelligence and culture, before chivalrous feats. This talented writer carefully used all the resources in writing this epic poem [leads, motifs, formulas]; additionally, this thoroughly researched poem is a well-structured and by all means, a solid piece of work: a realistic picture highlighting characters which are well drawn, the art of suggesting, sometimes with humor, a mixture of tragic and amusing scenes which on the whole form a good work of art.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.