Les supports dans l'enseignement/apprentissage de l'anglais de spécialité dans un environnement francophone : cas de l'anglais des filières d’économie et de gestion

par Codjo Charlemagne Fanou

Thèse de doctorat en Didactique des langues, cultures et civilisations nationales et étrangères

Sous la direction de Jean-Paul Narcy-Combes.


  • Résumé

    Cette thèse essaie d’établir un lien entre les supports utilisés dans l’enseignement/apprentissage de l’anglais de spécialité et les chances d’une appropriation effective par les apprenants. Basée sur le concept d’apprenabilité/enseignabilité de Pienemann et celui de zone proximale de développement(ZPD) de Vygotsky entre autres, cette recherche-action a permis de découvrir que les documents authentiques sont généralement d’un accès très difficile pour les apprenants, et que les documents fabriqués sont généralement plus accessibles mais requièrent des tâches à consignes claires et sans ambiguïté pour constituer de l’input compréhensible et permettre qu’il y ait réellement apprentissage. Toutefois, les apprenants censés être des experts dans le domaine de spécialité ne le sont souvent pas, et dans un tel environnement, où parfois ni l’enseignant, ni les apprenants, ne sont experts dans le domaine de spécialité, et où les résultats attendus sont généralement au-delà de la ZPD des apprenants, même avec des documents fabriqués accompagnés de tâches appropriées, l’enseignement de l’anglais de spécialité ne peut se faire avec beaucoup de succès. Dans ces conditions, faire travailler les apprenants, en autonomie ne suffit pas pour garantir la réussite de l’apprentissage. D’où la nécessité, non seulement de revoir le contenu des enseignements et de les faire cadrer véritablement avec les connaissances des apprenants dans la (les) matières(s) de spécialité, mais aussi de permettre aux enseignants de s’approprier le concept de la nécessaire autonomisation des apprenants, pour en faire un concept partagé de tous, et pour que les apprenants se mettent effectivement à apprendre.

  • Titre traduit

    Documents used in the teaching/learning of English for specific purposes in a French-speaking environment : A study of the case of English for Business and Economics


  • Résumé

    The aim of this thesis is to show the relationship between the documents that are used in the teaching/learning of English for specific purposes and the possibility of learners to actually achieve learning. Based on the concepts of learnability/teachability of Pienemann and of Zone of Proximal Development of Vygotsky among others, this action research has led to the finding that learners find it much more difficult to understand authentic texts than pedagogic ones but the latter require tasks with very clear instructions to become understandable input. However, in an environment where learners who are supposed to be experts in their specific subjects are not, and where sometimes neither the teachers nor the learners are experts in the specific subjects, and expected results are often beyond the ZPD of students, even with non authentic texts and relevant tasks with clear instructions, one cannot be certain to teach successfully. In such contexts, independent learning is not enough to guarantee success. It is therefore necessary to revise and adapt learning contents to the knowledge of learners in their specific subjects, and also to make sure the conceptof independent learning is adopted by all teachers so as to actually enable students to begin learning.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.