Sens et médiation : contribution du magistère du s̆ayh Sa‘īd Ramadān al-Būtī à une compréhension de l'Islam contemporain

par Sandra Houot

Thèse de doctorat en Langues, civilisations et sociétés orientales

Sous la direction de Lakhdar Souami.

Soutenue le 26-01-2009

à Paris 3 , dans le cadre de École doctorale Langage et langues (Paris) , en partenariat avec Centre des Etudes Arabes et Orientales (Paris) (laboratoire) .


  • Résumé

    L’objet de cette thèse porte sur le magistère délivré par le clerc syrien, autorité du sunnisme contemporain, Muhammad Sa‘īd Ramahān al-Būtī, né en 1929. L’intérêt porté, via une traduction au plus près des sources écrites et orales, privilégie l’« islamologie appliquée » et la démarche pluridisciplinaire qu’elle induit pour saisir la complexité d’une pensée en situation. En convoquant depuis une trajectoire singulière des lieux complémentaires d’une pluralité identitaire, les « hybrides » de la biographie comblent un déficit de connaissance de l’histoire contemporaine des relations qu'entretiennent la sphère religieuse et l’État syriens dont le conflit, ressenti comme tabou, qui opposa l’exécutif à la frange islamiste. Au prolongement, le terrain d’expérimentation d’une médiation éthique montre l’implication subjective du clerc par un déplacement du factuel vers les possibles d’un compromis de régulation. Inscrite dans le « discours religieux » qu’éclaire l’ordre graphique, en vertu du passage d’un univers théologique à un énoncé idéologique, l’expression contemporaine de la réflexion du šayh Sa‘īd s’articule autour d'une unité communautaire idéalisée. L’apport conceptuel de la psychanalyse groupale, associé à une pragmatique discursive, contribue à prendre la mesure de formations et de processus défensifs, au moyen d’usages métaphorisés du corps, dont l’acmé, l’« esprit de corps » désincarnant et redoublé par le caractère virtuel de l’Internet, reverse le conflit dans l’axiologique. À rebours, les contingences traitées dans les fatwā-s et l’expérience intime de la corporéité, mesurée à l’aune du « souci de l’autre », donnent à penser les présents enjeux éthiques.

  • Titre traduit

    Meaning and Mediation : the magistry of the Syrian scholar, šayh Muhammad Sa‘īd Ramadān al-Būtī, a contribution to an understanding of contemporary Islam


  • Résumé

    This thesis deals with the teaching given by the Syrian scholar, Muhammad Sa‘īd Ramadān al-Būtī, born in 1929 and an authority on contemporary sunnism. Our concern, through a close translation of his written and oral works, privileges « applied islamology » and a multidisciplined method which it induces in order to grasp the complexity of a thought in progress. While mentioning, from a pecular path, places complementary of a plural identity, the « hybrids » of his biography fill a shortage in our knowledge of the contemporary history about the relationship between the Syrian religious sphere and the state, among which the conflict felt as a taboo and opposing the Executive and the islamist fringe. Following this factor, the experimental field for an ethical mediation shows the subjective involvement, through a shifting from the facts towards a possible compromise for a set of regulations. The contemporary expression for šayh Sa‘īd’s thinking, in keeping with the « religious discourse » which is enlightened by the graphic signs thanks to a changeover from a theological field to an ideological wording is stated around an idealized community unity. The conceptual contribution of the group psychoanalysis associated with a discursive pragmatics shows a defensive process by means of various metaphors for the body, among which at the height the « esprit de corps », being disembodied and emphasized by the virtual aspect of Internet, pours the conflict into an axiology. In return, the contingencies mentioned in the fatwā-s and the inmost experiencing of the corporeity, according to the idea of « care » set us thinking about the present ethical issues.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Informations

  • Détails : 3 vol. (1346 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 1036-1067. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Section Censier.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Bibliothèque : Université Sorbonne Nouvelle. Direction des Bibliothèques Universitaires. Bibliothèque numérique.
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.