Les sources relatives à la seigneurie de Béthune, du XIe siècle à l'entrée dans le comté de Flandre : structuration et exploitation informatiques

par Jean-François Cauche

Thèse de doctorat en Histoire médiévale - Sciences de l'information

Sous la direction de Jean-Philippe Genet.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis les travaux de Lucie FOSSIER, les bases de données font partie intégrante des sciences historiques mais certains modèles prédominent et font le plus souvent du. Texte une donnée unique, un élément simple, sans tenir compte des nombreuses données tant historiques que codicologiques, paléographiques ou archivistiques qu'il contient. II convenait de se tourner vers l'édition électronique en recherchant et en élaborant un modèle évolutif et open source permettant de tenir compte de toutes ces caractéristiques. Le méta-langage XML constituait la solution idéale pour la mise en forme d'un corpus et ses futures transformations grâce au principe d'interopérabilité, tout en respectant la sémantique des éléments issus du XML et du XHTML pour la structuration et la publication des textes sur le web, ainsi que de divers supports. Sur le plan historique, partant de l'Histoire généalogique de La Maison de Béthune d'André Duchesne, paru en 1639, ainsi que d'une base prosopographique forte d'un peu plus de 3000 individus et d'un corpus d'environ 500 actes, il s'agissait de préciser les relations qui existaient entre le seigneur et son entourage, c'est a dire d'analyser la vie de la seigneurie sous deux angles : l'un interne, l'autre externe. Externes, les relations avec le comte et la comtesse de Flandre, les abbés et religieux des nombreuses abbayes et couvents locaux, les rois de France et d'Angleterre, les papes. . . Internes celles avec la famille, les vassaux, les échevins, les paysans, tous ceux qui contribuent a la vie de la seigneurie. . . La partie historique de la thèse s'oriente donc autour de ces deux espaces : le premier diplomatique dans son sens politique et le second plus administratif et économique. Globalement, à partir vers l'an Mil d'une seigneurie classique, mais d'une importance reconnue, l'évolution s'est faite lentement mais sûrement, prenant ainsi position des la première moitié du XIIIe siècle dans la famille comtale par la mariage de Mahaut de Béthune avec Guy de Dampierre, comte de Flandre, puis se faisant connaître par l'importance de Maximilien de Béthune, duc de Sully. II importait enfin de s'intéresser à la place de la collégiale Saint-Barthélemy de Béthune dans le schéma seigneurial. En effet, fondée par les seigneurs de la ville aux alentours de l'an Mil et longtemps présentée comme un organe administratif de la seigneurie, elle joue un rôle en fait beaucoup plus large et nuancé, parfois ambigu et qu'il convenait de préciser.

  • Titre traduit

    The sources related to the seigniory of Bethune, frm the 11th century to the entry in the country of Flanders : structuration and computer analysis


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 4 vol. (1085 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 513-543

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 212

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12331
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.