Fondements d'une théorie democratique de la tolérance

par Marc-Antoine Dilhac

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Jean-Fabien Spitz.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Dans Ie monde moralement fragmente de la démocratie contemporaine, la tolérance réalise I'idéal d'un monde politique commun par-delà la différence, ou plut6t dans la différence. Ce monde commun rend possible Ie développement du dissensus et de la conflictualité idéologique. Qu'elle soit comprise comme acception a contrecoeur de la différence ou comme reconnaissance du droit de participer à I'élaboration , d'une culture politique commune, la tolérance accomplit I’œuvre d'inclusion qui définit la démocratie authentique. Cet idéal d'inclusion est lie à I'exigence de justification propre aux démocraties libérales dans lesquels les citoyens participent a I'élaboration des normes publiques et a leur interprétation. La tolérance implique alors que toute régie d'exclusion qui ne pourrait pas être justifiée, en des termes acceptables, par la délibération publique, soit rejetée. C'est dans la théorie politique de John Rawls que se manifeste Ie plus clairement cet idéal.

  • Titre traduit

    Groundworks of a democratic theory of toleration


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (639 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 597-629. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 137

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11802
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.