Pratiques agonistiques et histoire culturelle des objets : prix et récompenses dans les concours des cités grecques, VIe et IVe siècles av. J.C.

par Gwenola Cogan

Thèse de doctorat en Histoire ancienne

Sous la direction de Pauline Schmitt-Pantel.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Les concours athlétiques et hippiques chez les Grecs constituent l'une des caractéristiques de l'hellénisme. Aux époques archaïque et classique, les agônes des grands sanctuaires, Olympie, Delphes, l'Isthme et Némée, sont les plus fréquentes, et apparaissent régulièrement dans nos sources. Les vainqueurs de ces grands concours stéphanites participent de manière régulière aux agônes panhelléniques que les cités du monde grec proposent. Ces derniers sont mentionnés par les poètes, tels Simonide, Pindare et Bacchylide, qui ont compose des odes triomphales en l'honneur des athlètes victorieux. Ces concours se distinguaient de ceux de la Période notamment par la remise d' objets prestigieux, que les vainqueurs recevaient. LIs étaient donc appelés concours chrematites. Bien loin de ne représenter qu'un phénomène annexe, ces pratiques agonistiques reposaient d'une part sur la renommée des cités qui les organisaient et d' autre part sur celle des récompenses qui y étaient décernées. Ces prix étaient choisis pour leurs références religieuses, héroïques, politiques et sociales auxquelles ils renvoyaient. Ainsi, les objets symbolisaient le statut singulier du vainqueur qui pouvait s' en réclamer. La victoire et les prix selon les usages qui en étaient faits, augmentaient considérablement Ie prestige, Ie capital social et symbolique de leur propriétaire. Entre consécration aux dieux et conservation à but funéraire ou patrimonial, la gamme des pratiques était assez large, et chacune témoignait de stratégies de distinction élaborées par les vainqueurs pour prolonger et commémorer la gloire acquise par la victoire.

  • Titre traduit

    Agnostic pratices and the cultural history of objects : prize ans recompense in the contests of greek cities from the 6th to the 4th centuries BCE


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (336 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 302-333. Notes bibliogr.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 216

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 12227
  • Bibliothèque : Ecole française d'Athènes. Bibliothèque.
  • Disponible sous forme de reproduction pour le PEB
  • Cote : Mi 1363
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.