La question du sujet chez Maurice Merleau-Ponty

par Hye Young Shin

Thèse de doctorat en Philosophie. Phénoménologie

Sous la direction de Renaud Barbaras.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Depuis Descartes, la philosophie ne définit l'homme que par la conscience. A partir de cette définition, Ie mythe du sujet absolu est mis en scène. A l'opposé, la réflexion de Merleau-Ponty sur Ie sujet incarné constitue une nouvelle problématique du sujet, par laquelle il récuse Ie mythe du sujet absolu. Merleau-Ponty pense I'homme comme concret et non pas abstrait : la conscience n'est pas constituante, le corps n'est pas objet. Il s'ensuite que le concept de conscience constituante se trouve radicalement critique: la corporéité du sujet est mise en relief, Ie sujet absolu est démystifié. La réflexion de Merleau-Ponty sur Ie sujet intègre la question de l'union de l'âme et du corps, d'ou provient Ie mystère de I'homme. Le sujet incarné n'est pas celui qui constitue Ie monde et domine tout, il n'est pas absolu : c'est un sujet démystifié. Il dévoile un soi par confusion et non pas par transparence; il est mystérieux, mais tel est l'aspect actuel du sujet dans notre vie.

  • Titre traduit

    The question of subject in Maurice Merleau-Ponty


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (319 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 300-313. Index.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque Pierre Mendès France (Paris).
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 176

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne. Fonds général.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11763
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.