Dessiner, peindre le temps perdu

par Anne Pognan

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Gisèle Grammare.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le temps perdu désigne a la fois Ie passe, Ie temps qui par son irréversibilité même nous est constamment enlevé et Ie temps immobile, long et pesant de l'inactivité, de la paralysie propre a la mélancolie, a la fatigue, au désespoir impuissant ou a la paresse. II s'inscrit donc dans une étude du temps vécu et des temporalités intimes, qui cherche a saisir comment ces vides, ces absences au cœur de l'existence sont déterminantes pour Ie processus créateur. Le temps se présente comme une puissance horizontale, oppressante et destructrice avant tout, et ces aspects recoupent de grands thèmes de la production artistique de la Renaissance et du XVeme siècle notamment par les notions de vide, néant, abîme et vision panoramique. Lis constituent aussi la base d'un vocabulaire plastique a l’œuvre dans la pratique personnelle du dessin et de la peinture. Cette dernière se développe en mettant en tension surface et profondeur, rythme et horizontalité, vertiges et répétitions, transparence et obscurcissement. . .

  • Titre traduit

    Drawing and painting lost time


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (386 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 374-386. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 144

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11749
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4299
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.