Vie et création chez Gilles Deleuze

par Judith Michalet

Thèse de doctorat en Philosophie

Sous la direction de Renaud Barbaras.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Le vitalisme de Gilles Deleuze est indissociablement ontologique, éthique et esthétique. Notre étude mettra en évidence le lien de ses recherches relatives à une intensification de l'existence et sa pensée de la création immanente des êtres vivants au sein de l'univers. Si la genèse des formes vivantes a été moins thématisée que la « vie inorganique» coextensive au plan d'immanence, elle a pourtant fait l'objet d'une conceptualisation rigoureuse dans ses écrits personnels. Il s'agira donc de considérer les aspects de sa pensée du vivant biologique, négligés jusqu'à présent, et de les resituer à leurs différents stades d'élaboration pour faire apparaître toute la fécondité de concepts qui esquissent une métaphysique de la vie. Les trois synthèses du temps dégagées dans Différence et répétition constitueront les trois fils directeurs de notre étude: l'apparition de l'organisme vivant, la formation de la mémoire du vivant et les potentialités créatrices des êtres vivants constitués.

  • Titre traduit

    Life and creation in Gilles Deleuze


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (307 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 297-304

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 61

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11577
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.