Métamorphoses photographiques, le corps réinventé : de la matière-peau aux matrices

par Delphine Ghosarossian-Prillieux

Thèse de doctorat en Arts plastiques

Sous la direction de Nathalie Reymond.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    Pâle ou colorée, imberbe ou pilleuse, lisse ou rêche, la peau compose et enveloppe notre corps, telle une écriture naturelle et commune, une trace visible, sensible du vieillissement de nos corps. L'épiderme s'apparente ainsi à un dévoilement, un carnet ouvert divulguant a I'autre nos faiblesses. II s'agit d'un espace de transition, une traversée entre I'intériorité organique et Ie monde externe, un passage, une épaisseur reliant I'obscur des viscères a I'éblouissement de la surface. Dans mes productions, la peau est protagoniste, je I 'envisage telle une matière molle et modelable, que je nomme la matière-peau. Je I'utilise a travers une production photographique et infographique qui interroge Ie corps humain. Ce dernier apparaît tel un espace a conquérir, un lieu d'expérimentation, un accessoire à modeler, à redessiner, semblable a un logiciel que I'on aurait optimisé, reprogramme et transforme pour créer de nouvelles identités. Tout en m'interrogeant sur la notion de genres dans la représentation a I'heure actuelle, je désire donner vie a des corps inédits, homogènes mais non-conformes, des individus transgressant les limites des notions conventionnelles de la représentation dans une métamorphose, une transformation obsédante et énigmatique. Ma production est une réflexion sur Ie statut du corps de son origine, a sa disparition. II s'agit d'une recherche sur Ie devenir de I'homme a I'age du clonage, une tentative de redéfinition de I'identité entre réalité et virtualité.

  • Titre traduit

    Photographic metamorphosis, the body reinvented : from skin material to the matrix


  • Pas de résumé disponible.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (355 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 313-355. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 55

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire de la Sorbonne (Paris).
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : MC 11551
  • Bibliothèque : Institut national d'histoire de l'art. Collections Jacques Doucet (Paris). Bibliothèque.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : MFiche 223/4276
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.