L'avènement de la surface à travers une poïetique de la peinture

par Rachida Benabda

Thèse de doctorat en Arts plastiques et sciences de l'art

Sous la direction de Éliane Chiron.

Soutenue en 2009

à Paris 1 .


  • Résumé

    « L’avènement de la surface à travers une poïétique de la peinture » qu’est-ce que ce titre contient comme mystère de la création ? Préserve-t-il l’énigme d’une recherche artistique ? Et, l’expression « avènement de la surface » prend-t-elle le sens d’« un événement-avènement (qui) est une déchirure dans la connexité de l’étant ; et de cette déchirure l’art est le jour » selon Henri Maldiney ? Comment discerner ses multiples champs, voire distinguer ses divers sens ? Quels sont les opérateurs, quels sont les fondements et les références qui consistent à analyser la trilogie : « avènement- surface- peinture » ? Sachant que la peinture signifie « soit l’action de peindre, soit la matière appliquée, soit l’œuvre ainsi obtenue» selon la pensée d’Etienne Souriau. S’agit-il alors seulement de ces définitions et/ou d’autres approches de la peinture pour suggérer « l’avènement de la surface » ? À vrai dire, s’agit-il de l’acte de peindre conventionnel ? En effet, l’« avènement de la surface » est-t-il issu d’un « palimpseste » d’une peinture qui intercepte, variablement, des instants vibratoires, et/ou d’un « entr’ouvert » d’une surface transparente qui, ouvertement, articule l’ouvert fermé et le fermé ouvert, et/ou d’un « passage » d’une peinture qui se base, simultanément, sur l'imprévu et le guidé, sur l'arbitraire et le contrôlé ? Qu’advient-il alors quand il s’agit d’une analyse de trois œuvres personnelles y compris diverses œuvres d’arts ciblées, plutôt d’une approche analytique plastique, littéraire, poïétique et poétique qui se joue dans un « entre-deux » (selon l’expression de Daniel Sibony), entre ce qui est pratique artistique et ce qui est théorique réflexif, où se manifeste l’expression du mot, les contradictions illimitées et les questions sans cesse qui en Arts et Sciences de l’Art, précisément, en Arts Plastiques, particulièrement dans cette thèse, tentent de s’éclairer et de s’éclaircir ?

  • Titre traduit

    ˜The œadvent of the surface through a poïetique of the painting


  • Pas de résumé disponible.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Connaissances et savoirs à Paris

L'avènement de la surface à travers une poïetique de la peinture


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (553 f.)
  • Annexes : Bibliogr. f. 292-313. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Panthéon-Sorbonne. Bibliothèque Pierre Mendès France.
  • Consultable sur place dans l'établissement demandeur
  • Cote : R 09 : 8
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par Connaissances et savoirs à Paris

Informations

  • Sous le titre : L'avènement de la surface à travers une poïetique de la peinture
  • Dans la collection : Sciences humaines et sociales
  • Détails : 1 vol. (434 p.)
  • ISBN : 978-2-7483-9125-1
  • Annexes : Bibliogr. p. 415-430. Filmogr. p. 430. Liste de sites internet p. 430-431. Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.