Thiofonctions insolites sur charpentes saccharidiques

par Julie Schleiss

Thèse de doctorat en Chimie organique

Sous la direction de Patrick Rollin et de Arnaud Tatibouët.

Soutenue le 09-12-2009

à Orléans, dans le cadre de Ecole doctorale Sciences et technologies (Orléans), en partenariat avec Institut de chimie organique et analytique (équipe de recherche) .

Le président du jury était Gilles Dujardin.

Le jury était composé de Patrick Rollin, Arnaud Tatibouët, Gilles Dujardin, Sandrine Bouquillon.

Les rapporteurs étaient Sandrine Bouquillon, Gilles Dujardin.


  • Résumé

    Les glucosinolates (GLs) sont des métabolites secondaires très présents dans la famille des Brassicaceae, une famille de végétaux connus dans l’alimentation humaine pour leurs propriétés gustatives et aussi pour leurs effets chimio-préventifs. La myrosinase (E.C. 3.2.1.147) est la seule enzyme capable d’hydrolyser les GLs. Nous nous sommes intéressés aux produits obtenus lors de cette dégradation - les isothiocyanates (ITCs) mais aussi à la fonction thiohydroximate, et plus particulièrement à la synthèse de nitrones thiofonctionnalisées. La synthèse d’analogues d’ITC ainsi que de certains de leurs thio-conjugués a conduit à une large gamme de molécules permettant de cerner les implications chimio-préventives et les potentiels en bio-activité (notamment contre Plasmodium falciparum). Partant d’observations analytiques relatives à certains GLs comme la glucoraphénine, il a été découvert qu’un thiohydroximate pouvait présenter un caractère nucléophile comparable à celui d’une oxime dans un processus cyclisant du type Grigg. Nous avons dès lors cherché à développer de nouvelles voies d’accès à un système fonctionnel très peu décrit dans la littérature : les N-oxydes de thioimidate (OTI). Une étude de réactivité d’un OTI-modèle a révélé des comportements originaux, en particulier dans des réactions de couplage pallado-catalysées qui ouvrent un accès à des nitrones cycliques originales et peu aisées à préparer par des voies plus classiques.

  • Titre traduit

    Uncommon thiofunctions on saccharidic frameworks


  • Résumé

    Glucosinolates (GLs) are widespread secondary metabolites in Brassicaceae, a family of vegetables known in human feeding for their tastes and also for their chemo-prevention effects. Myrosinase (E.C. 3.2.1.147) is the only enzyme able to hydrolyze GLs. We have been interested in products acquired during this degradation - isothiocyanates (ITCs) but also in the thiohydroximate function, and more particularly in the synthesis of thiofunctionalized nitrones. The synthesis of ITC analogues as well as some of their thio-conjugates has led to a broad range of molecules allowing to surround chemo-preventive involvements and potentials in bio-activity (namely against Plasmodium falciparum). Starting from analytical observations related to some GLs such as glucoraphenin, it has been disclosed that a thiohydroximate could display a nucleophilic character comparable to that of an oxime in a Grigg-type cyclic process. We have developed new pathways to a scarcely described functional system : thioimidate N-oxides (OTI). Reactivity studies on a model-OTI have revealed an atypical behaviour, notably in palladium-catalyzed coupling reactions : those open the way to original cyclic nitrones which are not easily available via standard methods.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.