Le pont et la ville en Loire moyenne : morphogenèse, aménagements, représentations

par Catherine Bloquet (Bloquet-Massin)

Thèse de doctorat en Géographie - aménagement - environnement

Sous la direction de Joël Mirloup.

Soutenue le 09-10-2009

à Orléans, dans le cadre de Sciences de l'Homme et de la Société, en partenariat avec Centre d'études sur le Développement des Territoires et Environnement (équipe de recherche) .

Le président du jury était François Carré.

Le jury était composé de Jean-François Bordron, Guillaume Giroir.

Les rapporteurs étaient Christophe Demazière, Patrick Villiers.


  • Résumé

    Faire des ponts des objets d'étude géographique revient à les considérer d'abord en tant que formes concrètes, dont l'implantation a joué un rôle déterminant dans la morphogenèse des villes de la Loire moyenne. Cependant les projets menant à leur érection, s'ils répondent à la nécessité d'améliorer la circulation intra- ou inter-urbaine, témoignent du niveau de technicité atteint par leurs concepteurs. Ils sont aussi l'aboutissement des réflexions conjointes menées par différentes instances politiques et économiques. L'intérêt consiste ici à mettre en lumière les interactions entre ces niveaux de décision, les contradictions éventuelles qu'elles génèrent et leurs conséquences pour un espace urbain déterminé. L'importance des ouvrages d'art en matière d'accessibilité en a fait, à toutes les époques, des enjeux privilégiés des politiques d'aménagement. Aujourd'hui encore, les projets de construction, affaires publiques et largement médiatisées, mobilisent les décideurs comme les citoyens ordinaires. Mais l'établissement humain ne peut s'identifier au seul agrégat de formes matérielles. Certains lieux sont investis de significations symboliques : tel est le cas des franchissements dans les villes de Loire moyenne. Présents dans la littérature et les arts, utilisés par la publicité, ils entrent dans le domaine des représentations et influent sur la perception des structures spatiales. Les significations sociales et culturelles qui leur sont attachées en font des images urbaines essentielles.

  • Titre traduit

    Bridge and cities in middle Loire : morphogenesis, politics of development, representations


  • Résumé

    Making bridges into objects of geographical study amounts to considering them at first as concrete forms which setting- up played a determining part in the morphogenesis of the middle Loire cities. However, the projects leading to their erection, if they meet the need of improving intra or intercitytraffic, witness the technical level reached by their designers. They are also the outcome of the joint thinking achieved by various political and economic authorities. The interest here consists in bringing to light the interactions between these decision levels, the possible contradictions which they generate and their consequences for a definite urban space. The importance of structures in terms of accessibility has always turned them into preferential stakes in the politics of development. Nowadays, the construction projects, the widely mediatized public matters still mobilize the decision makers as well as the ordinary citizens. But the human settlement cannot identify itself with the only aggregate of material forms. Certain places are invested with symbolical meanings such as the crossing of middle Loire cities. Mentioned in literature and arts, used by advertising, they enter the field of representations and influence the perception of spatial structures. The social and cultural meanings which are attached to them make them essential urban images.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.