Rôle des cellules dendritiques et des signaux bactériens dans l'induction de LT CD8+ mémoires protecteurs au cours d'une infection par Listeria monocytogènes chez la souris

par Laura Campisi

Thèse de doctorat en Immunologie

Sous la direction de Grégoire Lauvau.


  • Résumé

    Les lymphocytes T (LT) CD8+ se différencient en cellules mémoires responsables de la protection immunitaire à long-terme contre des infections successives par un même microbe chez l’hôte immunisé. L’activation des LT CD8+ nécessite leur interaction avec les cellules présentatrices d'antigènes telles que les cellules dendritiques conventionnelles (cDCs). Les cDCs s'activent et maturent par la reconnaissance de signaux de danger exprimés par les agents microbiens. L���état d’activation des DCs influence la différenciation des LT CD8+ en cellules effectrices et mémoires. Nous avons étudié les événements précoces impliqués dans la différenciation des LT CD8+ en cellules mémoires in vivo chez des souris immunisées par un mutant de la bactérie intracellulaire Listeria monocytogenes, le mutant secA2-, déficient pour un système de sécrétion auxiliaire et qui induit une réponse mémoire T CD8+ protectrice ou non selon la dose d’immunisation. Nos résultats montrent qu’une sous-population de cDC de la rate, les cDCs CD8alpha+, intègre des signaux bactériens cytosoliques qui lui permettent d’acquérir rapidement après l’infection les caractéristiques fonctionnelles nécessaires à la génération de LT CD8+ mémoires protecteurs. En comparant les cDCs CD8alpha+ purifiées de souris immunisées avec une dose protectrice ou non du mutant secA2-, nous avons corrélé ces propriétés fonctionnelles à un programme transcriptionnel et un niveau de maturation distincts. En parallèle, nous avons montré que la sécrétion d’une ou plusieurs protéines bactériennes dépendantes du système de sécrétion SecA2 dans le cytoplasme des cellules infectées est nécessaire à l’induction de LT CD8+ protecteurs.

  • Titre traduit

    Role of dendritic cells and bacterial signals in the induction of protective memory CD8+ T cells after Listeria monocytogenes infection in mice


  • Résumé

    CD8+ T lymphocytes (TL) differentiate into memory cells that mediate long-term immunity against recall infections by the same pathogen in immune hosts. CD8+ TL activation requires their interaction with professional antigen presenting cells such as conventional dendritic cells (cDCs). CDCs activation and maturation are induced by the recognition of pathogen-derived danger signals. CDCs activation impacts CD8+ TL differentiation into effector and memory cells. We have investigated the early events involved in the activation of CD8+ TL in vivo by using mice immunized with a mutant of the intracellular bacteria L. Monocytogenes, the secA2- mutant, that induces or not protective immunity depending of the immunizing dose. Our results show that splenic CD8alpha+ cDCs integrate bacterial cytosolic signals that allow them to acquire all functional features to induce protective memory CD8+ TL very early after infection. Moreover, by comparing CD8alpha+ cDCs from mice immunized with the protective or the non-protective dose of the secA2- mutant, we correlated their functional characteristics with expression of distinct transcriptional programs and maturation levels. In parallel to this study, we also demonstrated that the secretion of one or more SecA2-secreted proteins inside the cytosol of infected host cells is required for the induction of protective memory CD8+ TL.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (164 p.)
  • Notes : Thèse confidentielle jusqu'au 1er janvier 2012
  • Annexes : Bibliogr. p. 125-164. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?