Étude phytochimique de quelques espèces médicinales endémiques du Cap-Vert

par Maria Risoleta Lubrano Barbosa Vicente Ortet

Thèse de doctorat en Chimie

Sous la direction de Philippe Amade et de Olivier Paul Thomas.


  • Résumé

    Ce manuscrit présente la première étude phytochimique réalisée sur trois espèces médicinales endémiques du Cap-Vert : Artemisia gorgonum (Asteraceae), Satureja forbesii (Lamiaceae) et Tornabenea bischoffii (Apiaceae). Ces plantes sont utilisées en médecine traditionnelle capverdienne et il n’existe aucune étude précédente sur leur analyse chimique et biologique. Au cours de ces travaux de recherches, une vingtaine de métabolites secondaires, dont sept nouveaux, de structure sesquiterpénique, furofurane et xanthone ont été isole��s et caractérisés d’A. Gorgonum en utilisant différentes techniques de séparation (HPLC) et d’analyses spectroscopiques (RMN 1D, 2D et HRESIMS). Les fractions et les molécules isolées d’A. Gorgonum ont fait l’objet d’évaluations biologiques anticancéreuse et antipaludique et un certain nombre de ces composés a montré un potentiel intéressant. L’étude des composés volatiles des trois plantes par GC et GC/MS a conduit à l’identification et la quantification de 111 composés d’A. Gorgonum, 39 de S. Forbesii et 71 de T. Bischoffii dont 7 inconnus. Les extraits volatils des trois plantes ont été évalués également pour leur pouvoir antioxydant/antiradicalaire (méthodes DPPH et TBARS). Ces extraits ont montré des activités antioxydantes intéressants, en particulier celui d’Artemisia gorgonum qui révèle une forte capacité antioxydante.

  • Titre traduit

    Phytochemical study of some endemic medicinal species from Cape Verde


  • Résumé

    This thesis is focused on the phytochemical composition of three medicinal endemic species from Cape Verde: Artemisia gorgonum (Asteraceae), Satureja forbesii (Lamiaceae) and Tornabenea bischoffii (Apiaceae). These plants are well known by Cape Verdean people who have used them as folk medicine against several ailments. Nevertheless, this work represents the first chemical and pharmacological study of these species. In this context, 21 compounds, including seven novel metabolites (five sesquiterpene lactones and two xanthons) have been isolated and identified from A. Gorgonum on the basis of extensive separation techniques and detailed spectroscopic analyses (1D, 2D NMR and HRESIMS studies). The fractions and metabolites isolated from this plant were submitted to some biological assays (antitumoral and antiplasmodial effects). The results demonstrated that many of these compounds exhibit important biological activities. On the other hand, the chemical profiles of the essential oils obtained from the three plants were analyzed by GC and GC/MS, which allowed to identify and quantify 111, 39 and 71 volatile compounds respectively (A. Gorgonum, S. Forbesii and T. Bischoffii). Moreover, the antioxidant activity of these essential oils were tested using the 2,2-diphenyl-2-picrylhydrazyl (DPPH) free-radical scavenging method and the in vitro assay for prevention of lipid peroxidation by thiobarbituric reactive species (TBARS) and significant activities were evidenced, mainly for the essential oil obtained from A. Gorgonum which showed a higher antioxidant capacity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (252 p.)
  • Annexes : Bibliogr. dispersée. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 09NICE4046
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.