La mélancolie dans l'oeuvre de Maurice de Guérin

par Najeh Nafouki

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Béatrice Bonhomme.

Soutenue en 2009

à Nice .


  • Résumé

    Il s’agit dans ce travail d’une étude qui tente de décrypter et de cerner les différents aspects de la mélancolie guérinienne. Notre recherche comporte trois parties : la première partie est consacrée à la révélation des rapports intimes qui existent entre la mélancolie et l’expérience vécue de Guérin. Dans la deuxième partie, nous avons entrepris de montrer l’impact de cet affect sur sa vision de la nature et ses paysages. La troisième et dernière partie traite de la contamination de l’écriture par la mélancolie.

  • Titre traduit

    Melancholy in Guerinian writing


  • Résumé

    It acts in this work of a study which tries to decipher and to determine the various aspects of the guerinian melancholy. Our research comprises three parts: the first part is devoted to the revelation of the intimate relations which exist between the melancholy and the lived experiment of Guerin. In the second part, we undertook to show the impact of this effect on his vision of nature and its landscapes. The third and last part shed the light on the contamination of the guerinian writing by the melancholy.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (278 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 254-265.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2009
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2009 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.