Le dialecte occitan alpin : aire d'extension et caractéristiques linguistiques

par Laurent Revest

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Jean-Philippe Dalbera.

Soutenue en 2009

à Nice .

  • Titre traduit

    The alpine-occitan dialect : geographical area and linguistic characteristics


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Les ouvrages traitant de la langue occitane et de sa partition dialectale utilisent le qualificatif géographique alpin pour désigner une variété de l’occitan, autrement appelée, selon les époques et selon les auteurs gavot, dauphinois, provençal alpin, nord provençal. Le terme alpin désigne aussi des systèmes qui relèvent d’ensembles dialectaux différents. Ainsi des variétés internes du dialecte provençal dans le Haut Var, le plateau de Valensole et le haut Pays Grassois. Le caractère alpin est aussi attribué à des systèmes qui relèvent de domaines linguistiques voisins tels le francoprovençal, le piémontais, le ligurien. L'alpin se définit-il en fonction de son aire d'extension (espace géographique) de caractères linguistiques spécifiques (héritage propre) ou d'un faisceau de traits constituant une caractéristique secondaire partagée par divers dialectes voisins (produit d'un contact multi séculaire). Notre propos est de faire le point sur ce qui définit l’alpin et sur la distance qui le sépare des ensembles dialectaux voisins: les parlers alpins sont-ils plus proches entre eux qu’ils ne le sont des parlers non alpins de leur propre groupe dialectal. De voir dans quelle mesure les isoglosses sont habilitées à marquer des frontières. D'établir les distorsions éventuelles entre les niveaux de l’analyse linguistique : telles concordances lexicales vs concordances phonétiques ou morphologiques. Pour ce faire, nous examinerons les matériaux dialectaux livrés par nos enquêtes de terrain, les matériaux sous forme d'écrits que nous aurons extraits de toutes sortes de publications et d'archives, les données des atlas linguistiques et des bases de données dialectales, les conclusions auxquelles sont parvenus, cartes à l'appui, nos prédécesseurs. Et nous nous efforcerons à partir des représentations obtenues de réfléchir sur la notion générale d’espace dialectal, sur les paramètres qu’elle met en œuvre et sur la dialectique du continuum et du discret.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (419 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 268-335. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2007
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Section Lettres, arts et sciences humaines.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2007 Bis
  • Bibliothèque : Centre national de la recherche scientifique. Laboratoire France méridionale et Espagne. Bibliothèque méridionale.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : TU 3498
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.