Réthorique et techniques d'écriture littéraires et musicales au Portugal entre les XViie et XIXe siècles

par Ana Margarida Madeira Minhos da Paixao

Thèse de doctorat en Littérature et civilisations comparées

Sous la direction de Patrick Quillier.

Soutenue en 2009

à Nice .


  • Résumé

    Le présent mémoire est le résultat de la recherche de principes et de techniques de construction textuelle communes à la littérature et à la musique, à partir d’œuvres théoriques (Arts d’Écriture) produites au Portugal entre les XVIIème et XIXème siècles. La proximité des deux arts, identifiée en étapes d’Ante-Écriture, Écriture et Ultra-Écriture, est fondée sur les procédures, les normes et les étapes de création de la Rhétorique, codées et relativement stabilisées depuis l’Antiquité classique, répandues par les Arts littéraires et source des Arts musicaux portugais. À partir de la réflexion élaborée autour des Arts d’Écriture, nous prouvons l’existence, sur le plan de l’Ante-Écriture, de principes, notions, terminologie, perspectives théoriques et descriptions techniques communes aux deux arts (chap. I et II). Nous analysons des propriétés des signes, temps et espaces littéraires et musicaux (chap. I) et des intersections terminologiques, théoriques et techniques (chap. II). Sur le plan de l’Écriture, nous étudions aussi des procédés similaires de production d’entités textuelles et de modes d’organisation discursive identiques, notamment au niveau de la création (thème, période/phrase et arsis et thesis), de la disposition et des procédures expressives (chap. III). Nous présentons encore des techniques d’Écriture communes à la littérature et à la musique, faisant appel aux exemples des Arts d’Écriture de la période en analyse (chap. IV). Ces techniques se situent au niveau du signe (ornementation et connecteurs discursifs) ou du plan global de construction (suspension, répétition, variation, progression, suppression et inversion). Sur le plan de l’Ultra-Écriture, nous étudions, à partir d’Arts littéraires et musicaux, des modes d’énonciation et de réception identiques, surtout au niveau de l’interprète/performer et des effets du discours pour apprécier les effets des techniques d’Écriture présentés par les Arts d’Écriture de notre corpus (chap. V).

  • Titre traduit

    Rhetoric and literary and musical writing techniques in Portugal in the XVII to XIX centuries


  • Résumé

    This thesis studies the principles and techniques of the textual construction in both literature and music. The research corpus integrates the theoretical works known as The Arts of Writing produced in Portugal between the 17th and the 19th centuries. We identify 3 stages in the existing proximity between the two arts: Ante-Writing, Writing and Ultra-Writing. Particular attention is given to the study of the procedures, norms, and moments of creation established by Rhetoric. They all had a powerful role not only due to being widely spread by the Portuguese Literary Arts but also by becoming the source of the Portuguese Musical Arts. The attention given to The Arts of Writing allows us to prove the existence, in relation to the Ante-Writing stage, of the principles, notions, terminology, theoretical perspectives and technical descriptions common to both arts (chap. I and II). We analyze sign, time and properties of space (chap. I) as well as terminological, notional and technical intersections (chap. II). In relation to the Writing stage we study similar production processes of textual entities and identical modes of discursive organization, namely on the different levels of creation (theme, period/phrase and arsis and thesis), disposition and expression (chap. III). We also give evidence of some Writing techniques common to both literature and music. Those techniques are situated either on the sign level (ornamentation and discourse connectors) or on the overall level of textual construction (suspension, repetition, variation, progression, suppression, and inversion) (chap. IV). In regard to the Ultra-Writing stage, we study the similar modes of enunciation and reception that can be found in literary and musical Arts, focusing on the modes related to the interpreter/performer and on the effects of discourse. Finally we put forward an understanding of the Writing techniques effects which are present in The Arts of Writing of our corpus (chap. V).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (558 p..)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr.p. 296-384. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003 Bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.