Réthorique et techniques d'écriture littéraires et musicales au Portugal entre les XViie et XIXe siècles

par Ana Margarida Madeira Minhos da Paixao

Thèse de doctorat en Littérature et civilisations comparées

Sous la direction de Patrick Quillier.

Soutenue en 2009

à Nice .

  • Titre traduit

    Rhetoric and literary and musical writing techniques in Portugal in the XVII to XIX centuries


  • Pas de résumé disponible.


  • Résumé

    Le présent mémoire est le résultat de la recherche de principes et de techniques de construction textuelle communes à la littérature et à la musique, à partir d’œuvres théoriques (Arts d’Écriture) produites au Portugal entre les XVIIème et XIXème siècles. La proximité des deux arts, identifiée en étapes d’Ante-Écriture, Écriture et Ultra-Écriture, est fondée sur les procédures, les normes et les étapes de création de la Rhétorique, codées et relativement stabilisées depuis l’Antiquité classique, répandues par les Arts littéraires et source des Arts musicaux portugais. À partir de la réflexion élaborée autour des Arts d’Écriture, nous prouvons l’existence, sur le plan de l’Ante-Écriture, de principes, notions, terminologie, perspectives théoriques et descriptions techniques communes aux deux arts (chap. I et II). Nous analysons des propriétés des signes, temps et espaces littéraires et musicaux (chap. I) et des intersections terminologiques, théoriques et techniques (chap. II). Sur le plan de l’Écriture, nous étudions aussi des procédés similaires de production d’entités textuelles et de modes d’organisation discursive identiques, notamment au niveau de la création (thème, période/phrase et arsis et thesis), de la disposition et des procédures expressives (chap. III). Nous présentons encore des techniques d’Écriture communes à la littérature et à la musique, faisant appel aux exemples des Arts d’Écriture de la période en analyse (chap. IV). Ces techniques se situent au niveau du signe (ornementation et connecteurs discursifs) ou du plan global de construction (suspension, répétition, variation, progression, suppression et inversion). Sur le plan de l’Ultra-Écriture, nous étudions, à partir d’Arts littéraires et musicaux, des modes d’énonciation et de réception identiques, surtout au niveau de l’interprète/performer et des effets du discours pour apprécier les effets des techniques d’Écriture présentés par les Arts d’Écriture de notre corpus (chap. V).

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (558 p..)
  • Notes : Publication autorisée par le jury.
  • Annexes : Bibliogr.p. 296-384. Index. Résumés en français et en anglais

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003 Bis
  • Bibliothèque : Université Nice Sophia Antipolis. Service commun de la documentation. Bibliothèque Lettres, Arts, Sciences humaines-Henri Bosco.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NICE 2003 Bis
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.