Neuropathies entériques : méthodes d'exploration et caractérisation dans un modèle expérimental humain de shigellose

par Emmanuel Coron

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie cellulaire

Sous la direction de Jean-Paul Galmiche.


  • Résumé

    Le système nerveux entérique (SNE), constitué de neurones et de cellules gliales entériques, est un régulateur clef des fonctions digestives. Néanmoins, la nature des lésions du SNE au cours des principales pathologies digestives ainsi que le rôle de l'inflammation restent mal connus. Ce travail de thèse visait : 1) à développer une méthode permettant d'étudier les neuropathies du SNE chez l’homme, et 2) à caractériser ex vivo les atteintes du SNE dans le colon humain dans un modèle d'inflammation aiguë induite par Shigella flexneri (S. Flexneri) afin d'identifier les mécanismes physiopathologiques mis en cause. Dans un premier temps, nous avons montré la possibilité d'étudier le SNE sur des biopsies coliques humaines en combinant des approches immunohistochimiques et de Western blot du plexus sous-muqueux interne. Parallèlement, nous avons développé un modèle de culture organotypique afin de caractériser les interactions précoces entre le SNE et S. Flexneri. Nous avons ainsi montré que S. Flexneri induisait une plasticité neuronale bloquée par un inhibiteur de la NOS (L-Name), ainsi qu'une dégénérescence neuronale et gliale inhibée par un antagoniste des récepteurs NMDA au glutamate. Outre les lésions du SNE, nous avons montré que S. Flexneri induisait des altérations majeures de la BEI et identifié le rôle clef de la sérine protéase SepA dans l'induction de ces lésions.

  • Titre traduit

    Enteric neuropathies: exploration methods and characterization in a human experimental model of shigellosis


  • Résumé

    The enteric nervous system (ENS) is composed of neurons and enteric glial cells. It plays a major role in the regulation of digestive functions. However, the nature of ENS lesions during the majority of digestive disease, as well as the role of inflammation, is poorly understood. The aims of this study were : 1) to develop a routine method allowing characterisation of enteric neuropathies in humans, and 2) to characterise the ENS alterations ex vivo in a human colonic model of shigella infection and identify the mechanisms involved. Firstly, we demonstrated the accuracy of human colonic biopsies to study the ENS, by combining immunohistochemical and Western blot methods. Secondly, we developed an organotypic culture model to study early interactions between the ENS and Shigella flexneri (S. Flexneri), and showed that S. Flexneri induced a neuronal plasticity that was bloked by NOS inhibitor (L-Name), as well as neuronal and glial damages that were prevented by NMDA receptors to glutamate. Beyond ENS alterations, we also noted a major disruption of the intestinal epithelial barrier and identified the key role of the SepA serine protease in these alterations.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (101 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 87-101 f. [212 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 09 NANT 40-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.