Quatre essais sur les effets d'une hausse de l'âge de la retraite sur l'emploi

par Pierre-Jean Messe

Thèse de doctorat en Économie

Sous la direction de Pascal Belan et de François-Charles Wolff.


  • Résumé

    Notre thèse analyse l'impact d'un allongement de la durée d'activité sur l'emploi, à travers quatre contributions originales. D'abord, à partir des données américaines de l'enquête HRS, nous montrons qu'un individu qui constate que son employeur adopte des pratiques discriminantes vis-à-vis des salariés âgés peut réviser à la baisse son âge de cessation d'activité. De plus, un employeur peut accorder des primes à ses travailleurs seniors pour les forcer à partir. En nous inspirant des réformes françaises de 2003 et 2008, nous considérons une taxe à la charge de l'employeur sur le montant des primes à la préretraite qu'il verse. A travers un modèle d'appariement avec destruction d'emplois endogène, nous montrons qu'en cas de forte taxation de ces primes, un recul de l'âge de mise à la retraite incite les firmes à se séparer de leurs salariés seniors. Dans une deuxième partie de la thèse, nous examinons l'effet d'un allongement de la durée d'activité sur l'emploi des jeunes. En considérant une substitution imparfaite entre jeunes et seniors sur le marché du travail, nous montrons théoriquement et empiriquement à travers une approche par firmes agrégées, qu'une baisse des retraits d'activité des seniors peut réduire les embauches de jeunes. De plus, l'emploi des jeunes et l'emploi des seniors sont reliés via des transferts intergénérationnels. Ainsi, à travers un modèle à générations imbriquées, nous montrons que l'offre de travail des jeunes augmente avec le temps que consacrent leurs parents seniors à la garde de leurs petits-enfants, mais que l'allongement de la durée d'activité a un effet ambigu sur le montant de ce transfert.

  • Titre traduit

    Four essays on the effect of an increase in the lagal retirement age on employment


  • Résumé

    This thesis investigates the effect of an increase in the legal retirement age on employment through four original essays. First, using American data from the survey HRS, we show that a respondent, who feels that his employer adopts discriminatory attitudes toward older workers, may reduce his expected exit age. Furthermore, an employer may offer early retirement window to his older employees to force them to leave their job. Considering 2003 and 2008 French reforms, we set a tax levied on the amount of the financial incentives paid by the employer to his older workers. Using a matching model with endogenous job destruction, we highlight the fact that in the case of a high tax rate, postponing retirement leads firms to get rid of their older workers. In a second part of the thesis, we investigate the effect of an increase in the legal retirement age on youth employment. Considering an imperfect substitutability between older and younger workers in the labour market and using a synthetic firms approach we show empirically and theoretically that a fall in the exit rate of older workers may reduce the hiring rate among youngsters. Furthermore, employment rates among older and younger workers are linked through intergenerational transfers. So, using an overlapping generations model, we highlight the fact that the labour supply of the young increases with the time devoted by his older parents to look after their grandchildren, but an increase in the legal retirement age has an ambiguous effect on the amount of this transfer.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (x-321 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 303-319

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Droit et Sciences économiques.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 09 NANT 4020
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.