Étude des interactions homme-homme pour l'élaboration du référentiel commun dans les environements virtuels collaboratifs

par Mohamed-El-Amine Chellali

Thèse de doctorat en Informatique et applications, Automatique et informatique appliquées

Sous la direction de Maxime Gautier, Cédric Dumas et de Isabelle Milleville.

Soutenue en 2009

à Nantes .


  • Résumé

    Les environnements virtuels collaboratifs sont des espaces 3D permettant à plusieurs utilisateurs de travailler ensemble pour réaliser une tâche commune. Pour concevoir de tels environnements, qui supportent les interactions homme-homme, il est important d’étudier comment les hommes développent un référentiel commun pour collaborer. Notre travail a consisté à explorer la notion de référentiel commun sur laquelle s’appuie toute activité collaborative. Cette notion favorise la compréhension mutuelle des tâches communes entre partenaires à travers un échange permanent d’informations, explicites et implicites. L’objectif de ce travail a donc été de faciliter et d’enrichir l’activité d’élaboration du référentiel commun dans les environnements virtuels collaboratifs en tirant parti des caractéristiques de ces derniers. En effet, la conception des éléments liés au référentiel commun (mode de communication, construction de l'environnement et interactions) est primordiale pour assurer le fonctionnement collaboratif de l'activité. Deux études expérimentales ont été réalisées autour de deux situations concrètes. La première étude montre que l’ajout d’indices visuels permet d’améliorer l’élaboration du référentiel commun dans le cadre d’une tâche de manipulation d’objets. La deuxième étude montre que la communication haptique permet d’améliorer la construction du référentiel commun autour d’une tâche d’apprentissage d’un geste technique. Ces résultats contribuent à donner des recommandations pour la conception d’environnement virtuel qui supportent la collaboration. Ceci est une première étape dans la définition d’une méthodologie de conception pour ce type de systèmes

  • Titre traduit

    A study on Human-human interactions for frame of reference elaboration within collaborative virtual environments


  • Résumé

    Collaborative virtual environments are 3D spaces that allow multiple users to work together on a common task. To design such environments to support human-human interactions, it is important to study how people develop a common frame of reference during collaboration. The concept of common frame of reference is central to all collaborative activities. It allows partners to understand each other through a continuous exchange of information (explicit and implicit). The ultimate goal of this research is to facilitate and enrich the construction of common frame of reference to accommodate specific collaborative virtual environments characteristics. Indeed, the design elements related to the common frame of reference (i. E. Communication modes, environment’s construction and interactions) are essential for successful collaborative activity. Two experimental studies were conducted using different collaborative virtual environments conditions. The first study shows that adding fixed landmarks can improve the development of common frame of reference within an objects manipulation task. The second study shows that haptic communication can improve the construction of the common frame of reference in a technical gesture learning task. These results are used to provide recommendations for collaborative virtual environments design. It represents a first step towards the development of a standardized collaborative virtual environments design methodology

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (253 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 179-192

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.