Étude des décroissances semi-muoniques de saveurs lourdes à bas pt, et de l'éfficacité de trajectographie du spectromètre à muons d'ALICE

par Nicolas Le Bris

Thèse de doctorat en Physique nucléaire. Physique des ions lourds

Sous la direction de Ginés Martinez et de Christian Finck.

Soutenue en 2009

à Nantes .


  • Résumé

    A travers des collisions, il est possible de reproduire un Plasma de Quarks et de Cluons. Dans ce cadre, le détecteur ALICE installé aupres du collisionneur LHC (CERN) est optimisé pour étudier la transition vers cet état hypothétique de la matiere. Ll est équipé d’un spectrometre mesurant les sondes muoniques (quarkonia, saveurs lourdes). La premiere partie de cette these présente la méthode calculant l’eflicacité du systeme de trajectographie de ce spectrometre. Les résultats, obtenus par simulation, sont replaces dans le contexte du calcul global d’eflicacité. Ceux-ci montrent l’évolution de l’eflicacité en fonction des défaillances électroniques probables. Lls établissent que le bon fonctionnement du détecteur implique moins de 10% de canaux défaillants et 15% de cartes dites MANU défaillantes. La deuxieme partie présente la mise en place de la méthode dite << Distance Closest Approach >>, permettant l’identi{ication des muons provenant de particules charmées ou belles. Pour des impulsions transverses pt < 4 GeV/c, la determination de la contribution des saveurs lourdes (du charme en particulier) au spectre des muons simples impose qu’une soustraction de la décroissance de pions et de kaons soit effectuée. Cette discrimination n’est pas possible trace par trace, le développement d’une méthode alternative de soustraction des hadrons légers a été introduite. La méthode de DCA utilise la distance entre les traces extrapolées dans le plan transverse au vertex primaire et ce vertex. La différence de forme entre les distributions en DCA du signal et du bruit provenant des différentes longueurs de décroissances, liées aux types des particules, autorisera une meilleure séparation permettant ainsi de remonter aux sections eflicaces de production du charme et de la beauté

  • Titre traduit

    Low momentum heavy-flavours measurements in the semi-muonic channel, and tracking efficieny of the ALICE's muon spectrometer


  • Résumé

    In accelerators as the one of LHC, collisions will help to reproduce the Quark Crluon Plasma. With such a purpose, the ALICE detector is optimized to study the transition toward this hypothetic state of matter. The ALICE’s muon spectrometer will measure the muon related probes (quarkonia, heavy flavours). The first part of this thesis presents the method to calculate the tracking efficiency of this spectrometer. The results, obtained by simulation, are placed in the global efliciency context. They show the evolution of the efliciency as a function of likely electronics failures. They establish that a proper working of the detector involves less than 10% of channels failures and 15% of missing so-called MANU cards. The second part presents the Distance Closest Approach method which enhance the identification of muons from charm and beauty particle decays. For momentum as for pt < 4 GeV/ c, the determination of heavy flavours contribution (charm in particular) in the single muon spectrum requires subtracting the decay part from pions and kaons. This discrimination is not possible track by track, an alternative method to subtract the light-hadrons has been developed. The DCA method uses the distance between the extrapolated track in the primary vertex transverse plan and the vertex itself. The different shapes of the distributions in DCA between the signal and the noise, arising from the different decay length path to the particle types, permit a better separation, and therefore a better estimation of the corresponding cross sections

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (194 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 185-194

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : 2009 NANT 2065
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.