Synthèse de ligands ambidents "N2S2" / "N4" pour des applications en médecine nucléaire

par Ewen Bodio

Thèse de doctorat en Chimie fine. Chimie organique

Sous la direction de David Deniaud.

Soutenue en 2009

à Nantes , en partenariat avec Université de Nantes. Faculté des sciences et des techniques (autre partenaire) .


  • Résumé

    Ce mémoire de thèse décrit la conception et la synthèse de nouveaux agents chélatants pour des applications en médecine nucléaire et plus particulièrement pour la tomographie par émission de positrons (TEP) et la radioimmunothérapie (RIT). Les isotopes du cuivre sont reconnus pour leurs applications en TEP et en RIT, notre attention s’est donc plus portée sur la chélation de ce métal. Après avoir déterminé les caractéristiques nécessaires à l’obtention de ligands du cuivre, nous présenterons une méthode de synthèse efficace et flexible assistée par irradiations micro-ondes. La particularite�� de ces ligands est leur ambidence, c'est-à-dire leur capacité potentielle à chélater les métaux soit par quatre atomes d’azote (ligands « N4 ») soit par deux atomes d’azote et deux atomes de soufre (ligands « N2S2 »). Cette ambidence est rendue possible par un squelette de type bis(hydrazone) sur lequel sont reliés deux cycles thiazoles pouvant tourner par libre rotation autour d’une liaison simple. Une fois établi le fait que ces agents chélatants étaient aisément fonctionnalisables pour être greffés à un vecteur biologique, leurs capacités complexantes ont été évaluées. Les complexes obtenus sont étudiés par différentes techniques analytiques comme l’EDX, les spectroscopies UV-visible, IR, de masse, des rayons X,… afin de déterminer leur structure. Nous conclurons sur les premiers tests de chélation de 64Cu réalisés dans le but d’effectuer de la TEP

  • Titre traduit

    Synthesis of "N2S2" / "N4" ambident chelating agents for applications in nuclear medicine


  • Résumé

    This work describes the design and the synthesis of new chelating agents for applications in nuclear medicine and particularly for positron emission tomography (PET) and radioimmunotherapy (RIT). Copper isotopes are known for their use in PET or in RIT, so we focus our attention on the complexation of this metal. After having determined characteristics required to get copper ligands, we present an efficient and versatile microwave-assisted method to synthesize copper ligands. The particularity of these chelating agents is the fact that they are ambident: they are potentially able to chelate metal with four nitrogen atoms (ligands "N4") or with two nitrogen atoms and two sulfur atoms (ligands "N2S2"). This property is given by a bis(hydrazone) skeleton containing two thiazol rings which can spin by free rotation around a single bond. After check that these ligands are easily functionnalisable to be attached to a biological vector, their chelating power was estimated. The complexes obtained were examined by several analytic methods such as EDX, UV, IR, mass, X-ray spectroscopies,… to find their structure. We conclude with the first 64Cu complexation tests carried out for PET application

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (264 p.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. p. 257-264

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.