Etude ontogénique des lignages endothélial, musculaire lisse et musculaire squelettique de souris

par Laurent Yvernogeau

Thèse de doctorat en Aspects moléculaires et cellulaires de la biologie

Sous la direction de Josiane Fontaine-Perus et de Gwenola Auda-Boucher.

Soutenue en 2009

à Nantes , dans le cadre de École doctorale Biologie-Santé Nantes-Angers .


  • Résumé

    Notre étude porte sur la contribution du mésoderme para-axial à la mise en place des cellules endothéliales et musculaires au cours de l’embryogenèse murine. La technique de greffe chimère embryonnaire Souris-Poulet constitue un outil de choix pour évaluer le comportement in vivo du mésoderme présomitique. Nous montrons que les premières cellules qui se différencient à partir du mésoderme présomitique sont toujours de type endothélial. Elles participent au remodelage de l’aorte dorsale ainsi qu’à la musculature lisse des vaisseaux du tronc qui se mettent en place parallèlement à la myogenèse épaxiale. Les greffes hétérospécifiques combinées à la technique de rétro-greffe du bourgeon de membre sur la membrane chorio-allantoïdienne nous ont permis d’établir que la migration des progéniteurs endothéliaux en direction du bourgeon de membre commence en même temps que son développement c’est-à-dire au stade 15 somites. Ce n’est qu’à partir du stade 21 somites que les progéniteurs myogéniques colonisent le membre. L’ensemble de nos observations associées à l’exploitation des mutants murins Pax3-GFP et Flk1-LacZ démontrent que chez l’embryon de souris, les lignages, endothélial et musculaire squelettique ou lisse, se mettent en place indépendamment. De façon intéressante, nos résultats suggèrent que si la musculature lisse du tronc dérive du mésoderme présomitique, celle du bourgeon de membre serait issue du mésoderme somatopleural et ne dépendrait pas de l’expression de Flk1.

  • Titre traduit

    Study of mouse ontogenetic endothelial, smooth muscular and skeletal muscular lineages


  • Résumé

    The aim of our study was to evaluate the contribution of the para-axial mesoderm to endothelial and muscular cell development during mouse embryogenesis. The Mouse-Chick chimera constitutes an excellent tool to evaluate, in vivo, presomitic mesoderm behavior. We showed that the first cells that differentiate from the presomitic mesoderm are of an endothelial cell type. They participate in dorsal aorta remodeling and the establishment of the vessel wall of the body at the same time as epaxial myogenesis. Heterospecific grafts combined with limb bud retro-grafting on chorio-allantoic membrane allowed us to determine that endothelial progenitors migration toward the limb bud occurred simultaneously to its development (i. E. 15 somite stage). In contrast, myogenic progenitors only start to migrate from 21 somite stage. All our observations, concomitant with the study of Pax3-GFP and Flk1-LacZ mouse mutants demonstrate that, in the mouse embryo, endothelial and skeletal or smooth muscular lineages take place independently. Interestingly, our results suggest that if the smooth musculature of the trunk originates from the presomitic mesoderm, that of the limb bud is probably derived from the somatopleural mesoderm and would not depend on Flk1 expression.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (161 f.)
  • Notes : Publication autorisée par le jury
  • Annexes : Bibliogr. f. 128-153.

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Sciences.
  • Disponible pour le PEB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.