Facteurs pronostiques et marqueurs tumoraux de l'adénocarcinome de l'ethmoïde

par Dominique Tripodi

Thèse de doctorat en Médecine. Biologie Santé. Médecine du travail

Sous la direction de Khaled Meflah et de Catherine Gratas-Rabbia-Ré.


  • Résumé

    L'adénocarcinome de l'ethmoïde, causé principalement par l'exposition à la poussière de bois, est la deuxième cause de cancer professionnel en France. Par une approche rétrospective sur une série de 98 patients, nous avons montré que la survie globale à 5 ans est de 62 % et qu'il existe un lien étroit avec le stade TNM, certains signes cliniques, l'atteinte de la lame criblée, du sphénoïde, des méninges, le contrôle local de la chirurgie (p<0. 001), et la chirurgie de la lame criblée (p=0. 0294). L'analyse multivariée fait apparaître les quatre facteurs indépendants suivants : diplopie (p= 0. 0159), extension locale à l’orbite (p=0. 0113), caractère bilatéral (p=0. 00113), classification TNM (p<0. 001). La survie n'est pas liée à la durée d'exposition au bois. Toutefois nous avons mis en évidence que la durée cumulée d'exposition au tabac (paquets. Années) intervient dans la survie à 5 ans (p=0. 0004). La deuxième étude, prospective, a été réalisée grâce à un PHRC soutenu par le CHU de Nantes : 26 patients ont été inclus à partir de 2003. Un prélèvent de tissu tumoral et de tissu sain sinusal ont été réalisé pour chacun d'eux. Pour identifier des gènes impliqués dans ce cancer, nous avons utilisé des puces à ADN et avons pu identifier, parmi les 6864 testés, 186 gènes sur ou sous exprimés dans les tumeurs. Par PCR et immunohistochimie nous avons confirmé la sur-expression significative de la galectine 4 et la perte d'expression de la clusterine. Ces deux marqueurs pourraient être ultérieurement utilisés pour développer un test de dépistage précoce chez les sujets exposés.

  • Titre traduit

    Prognostic factors and tumoral markers of ethmoid adenocarcinoma


  • Résumé

    Ethmoid adenocarcinoma, due mainly to wood dust exposure, is the second occupational cancer in France. On a retrospective study about 98 patients recovered from 1987 to 2004, we concluded that global survival rate was 62% at 5 years and was infuenced by exphtalmus, diplopia, TNM stage, local extension to dura and to sphenoid, macroscopic and microscopic control (p<0. 001), cribriform plate surgery (p=0. 0294). Cox model isolated four influencing factors : diplopia (p=0. 0159), orbit extension (p=0. 0113), bilateral extension (0. 00113), TNM stage (p<0. 001). Survival rate was not influenced by duration of exposure to wood dust; nevertheless, total tobacco consumption (pack. Years) could influence survival rate (p=0. 0004). The second study was prospective: 26 patients who had presented ethmoid adenocarcinoma were analyzed. In an attempt to identify genes involved in this disease, we proceeded to a gene expression profiling using cancer-dedicated microarrays, on nine matched samples of sinonasal adenocarcinomas and non tumoral sinonasal tissue. LGALS4 was highly up-regulated, particularly in the most differentiated tumors, and CLU was lost in all tumors. After further evaluation, LGALS4 and CLU may be useful for an earlier detection of cancer in high-risk woodworkers, using sinonasal smear.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 f.)
  • Annexes : Bibliogr. 218-230 f. [183 réf.]

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Université de Nantes. Service commun de la documentation. BU Santé.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : 10 NANT 07-VS
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.