Instrumentation de gestion, cognition et apprentissage en PME

par Marie Gallais

Thèse de doctorat en Sciences de gestion

Sous la direction de Mohamed Bayad.

Soutenue le 16-12-2009

à Nancy 2 , dans le cadre de SJPEG - Ecole Doctorale Sciences Juridiques, Politique, Economiques et de Gestion , en partenariat avec CEREFIGE - Centre Européen de Recherche en Economie Financière et Gestion des Entreprises - EA 3942 (laboratoire) .

Le président du jury était Christophe Schmitt.

Le jury était composé de Jos Schaefers, Serge Allegrezza.

Les rapporteurs étaient Karim Messeghem, Philippe Lorino.


  • Résumé

    Cette recherche émerge de l’observation d’un problème terrain : l’écho défavorable fait aux prescriptions d’outils de gestion dans le contexte de la PME. La revue de littérature fait en effet apparaître l’instrumentation de gestion comme un enjeu stratégique, qui butte pourtant sur les particularismes de la PME. En même temps, elle conduit à une logique de dénaturation de la PME, qui contraint le dirigeant et son organisation à évoluer. Une première exploration de la question de recherche, par observation et enquête met en exergue le fait que l’instrumentation de gestion de la PME est fortement corrélée à la cognition de son dirigeant. De même, elle ne peut être appréhendée en dehors de l’action organisationnelle. En cela elle pose les enjeux du partage d’une vision commune du projet d’instrumentation de gestion et des mécanismes d’apprentissage collectifs. La thèse s’intéresse donc au problème de l’adoption des outils de gestion dans la PME en mobilisant les théories cognitives et de l’action collective. Plus particulièrement la problématique de recherche se base sur une perspective interactionniste, processuelle et dynamique de l’instrumentation de gestion. Elle est également centrée sur deux dimensions : l’une est managériale et traite de l’interface dirigeant-outil de gestion, l’autre est organisationnelle et traite de l’interface organisation-outil de gestion. Dans un second temps, une étude de cas permet d’illustrer les théories mises en exergue pour proposer un modèle de fonctionnement de l’adoption des outils de gestion dans la PME. Ce dernier suggère également aux managers et dirigeants de la PME, comme aux prescripteurs d’outils de gestion, une attention sur l’intensité de certaines interactions (entre la PME, son dirigeant, l’outil de gestion et le prescripteur) au grès de l’adoption. En cela la recherche propose des orientations pour le pilotage de projets d’instrumentation de gestion de la PME.

  • Titre traduit

    Management tools, cognition and learning in SME


  • Résumé

    This research emerges from a problem observed in practice: the unfavourable echo of management tools prescriptions in SME’s context. First the review of literature reveals the management tools as a strategic stakes, which however aims SME specificities. At the same time, it leads to SME transformation logic, which prevents the business manager and his organization to evolve. The first exploration of the research question, by observation and survey, show that SME’s management tools is strongly correlated with the leadership’s cognition. Also, it cannot be apprehended independently of the organisational action. In this way, it puts the stakes of sharing common vision of management tools’ project and organizational mechanisms of learning. The thesis focuses on the problem of management tools adoption in SME by mobilizing the cognitive theories and the actors’ action theories. More particularly, the research is based on interactionnist, processual and dynamics approach of management tools. It is also focused on two dimensions: a managerial dimension which treats the leadership/management tools interface, and an organizational dimension which treats the organization/management tool interface. Moreover, a case study makes allows illustration of the theories put forward to propose a model of the management tools adoption in SME. This model suggests to SMEs’ business managers, as to management tools prescribers, the consideration of the intensity of certain interactions (between SME, its leader, the management tools and the prescriber) for the adoption. In that way, this research proposes orientations for the management of SME management tools project.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.