Le rapport à la musique des enseignants du premier degré : rapport personnel, rapport professionnel

par Frédéric Maizières

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Pierre-André Dupuis et de Jean-Christophe Vilatte.

Soutenue le 18-12-2009

à Nancy 2 , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec LISEC - Laboratoire Interuniversitaire des Sciences de l'Education et de la Communication - EA 2310 (laboratoire) .

Le président du jury était Gilles Boudinet.

Les rapporteurs étaient Alain Kerlan, François Madurell.


  • Résumé

    La présente thèse vise à décrire, expliquer et comprendre la diversité des pratiques enseignantes en éducation musicale à l’école primaire à partir d’un certain nombre de variables, dont le rapport personnel à la musique de l’enseignant. Depuis ses débuts en tant que discipline scolaire, la musique à l’école semble souffrir d’un déficit d’enseignement pour des raisons à la fois sociales, institutionnelles mais aussi personnelles à l’enseignant. En effet les activités musicales à l’école primaire dépendraient davantage des enseignants qui en ont la charge que des programmes. On a pour habitude d’attribuer la mise en oeuvre de l’enseignement de la musique au savoir musical de l’enseignant, dont les connaissances qu’il aurait pu acquérir au hasard de ses pratiques personnelles. Pourtant les études exploratoires montrent que si les pratiques enseignantes dépendent du propre rapport que l’enseignant entretient avec la musique, le lien entre rapport personnel et rapport professionnel à la musique n’est pas simple. Peut-être pas si différent en cela des autres matières, l’éducation musicale à l’école primaire semblerait relever davantage des valeurs qui mobilisent les enseignants dans leur engagement professionnel, plus que de leur savoir disciplinaire. Un lien entre valeurs éthiques et valeurs esthétiques pourrait nous permettre de mieux comprendre les raisons qui mènent un enseignant à faire de la musique avec ses élèves.

  • Titre traduit

    Primary school teacher’s relation with music : a personal relation, a professional relation


  • Résumé

    This thesis aims at describling, explaining and understanding the diversity of teaching pratices as far as music in primary schools is concerned, according to a large number of variables, like primary teachers relation with music for instance. Music, ever since it has become a proper school subject, has seemed to be suffering from a lack of teaching for social, instutional but also personal reasons. Indeed, musical activities at primary schools seem to be more closely related to the teacher who is in charge of this subject than to the curriculum. It’s a quite common to consider that the musical knowledge acquired thanks to personal experiences and practices, should justify the music teacher’s role. However exploraty studies show that even if teaching practices depend on the teacher’s relation with music, the link between personal and professional relation with music is not simple. It may not be that different on that particular point from other subjects, music in primary schools seems to be more a question of values that call out teacher in their teaching ride rather than in their subject knowledge. A link between ethical and esthetic values could help us to understand the reasons why teachers teach music to pupils.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.