Analyse Synchronique et diachronique de l'item à choix libre "n'importe quel" : comparaison avec "tout"

par Sandrine Croy (Pescarini)

Thèse de doctorat en Sciences du langage

Sous la direction de Ileana Comorovski.

Soutenue le 09-12-2009

à Nancy 2 , dans le cadre de Ecole doctorale Langages, Temps, Sociétés (LTS) (Nancy-Metz) , en partenariat avec ATILF - Analyse et traitement informatique de la langue française - UMR 7118 (laboratoire) .

Le jury était composé de Anne Carlier, Bernard Combettes, Lucia M. Tovena.

Les rapporteurs étaient Jacques Jayez, Marleen Van Peteghem.


  • Résumé

    Cette étude est consacrée à l’analyse synchronique et diachronique des déterminants tout et n’importe quel. Dans le cas de tout, nous nous intéressons à son emploi en tant que déterminant à choix libre. N'importe quel est par nature un déterminant à choix libre, contrairement à tout, qui a d'autres interprétations possibles. Un déterminant à choix libre indique le choix indiscriminé d’un référent parmi un ensemble d’individus possibles. L’analyse synchronique de tout et de n'importe quel a comme point de départ une considération des analyses proposées pour le déterminant anglais any. Puis, nous présentons la distribution des deux déterminants français. Leurs valeurs interprétatives et leurs forces quantificationnelles sont déterminées. Les différences entre tout et n'importe quel sont mises en évidence, tant au niveau syntaxique que sémantique. En ce qui concerne la diachronie, nous notons deux différences entre ces deux déterminants : leur origine et la période d’entrée dans le lexique français. Du fait de ces disparités, l’analyse diachronique menée pour tout est différente de celle menée pour n’importe quel. Concernant n’importe quel, il est décrit son processus de formation, dont le point de départ est l'apparition du verbe importer dans le lexique français. Des réponses sont avancées quant à l'apparition de n'importe quel malgré la présence d'autres items à choix libre ayant une signification très proche, comme un…quel qu'il soit. L’analyse de tout est surtout basée sur l’évolution de sa distribution et sur le fait qu’il n’est pas forcément un item à choix libre.

  • Titre traduit

    A synchronic and diachronic analysis of the French free choice item "n'importe quel" : comparison with "tout"


  • Résumé

    The aim of the present dissertation is to give a synchronic and diachronic analysis of the French determiners tout and n’importe quel. As for tout, we focus on its use as a free choice determiner. Whereas tout can have other interpretations, n'importe quel can be interpreted only as a free choice item. Free choice determiners allow a random selection of a referent from a set of possible individuals. The synchronic analysis of tout and n'importe quel starts by considering several analyses provided for the English determiner any. Then, we present the distribution of the two determiners in French. We analyze the role of context on their interpretation and determine their quantificational force. The differences between tout and n'importe quel are pointed out with respect to both their syntax and their semantics. As for the diachronic analysis, we start by pointing out two differences between the two determiners: their origin and the period of time when they entered the French lexicon. Because of these differences, our analysis of the diachrony of tout is carried out in a different way from the analysis of n’importe quel. In the case of n'importe quel, we describe the process which led to its formation which began with the entry of the verb importer in the French lexicon. We explain why the determiner n'importe quel appeared, despite the existence of other free choice items, such as un…quel qu'il soit which have an interpretation that is very close to that of n'importe quel. Our analysis of tout is based mainly on the evolution of its distribution and on the fact that this determiner is not necessarily a free choice item.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.