Nouvelles approches de la détermination de la rigidité aortique par imagerie : Application dans l'obésité et l'inflammation

par Laure Joly

Thèse de doctorat en Ingénierie cellulaire et tissulaire

Sous la direction de Athanase Benetos.

Soutenue le 09-09-2009

à Nancy 1 , dans le cadre de BioSE , en partenariat avec Service Gériatrie (laboratoire) .

Le président du jury était Faiez Zannad.

Le jury était composé de Athanase Benetos, Jean-Jacques Mourad, Michel Safar, Faiez Zannad, Patrick Lacolley, Luc van Bortel.

Les rapporteurs étaient Jean-Jacques Mourad, Michel Safar.


  • Résumé

    Les technologies complexes d’imagerie par résonance magnétique nucléaire (IRM) et tomographie par émission de positons couplée au scanner (TEP-CT) permettent d’établir de nouvelles approches de la mesure de la rigidité aortique. La rigidité artérielle est un puissant marqueur de risque cardiovasculaire, indépendant des autres facteurs de risque classique. La mesure de la vélocité d’onde de pouls (VOP) est communément admise comme « étalon-or » de la mesure de la rigidité aortique, et ce, de par ses caractéristiques de simplicité, reproductibilité et non invasivité lorsqu’elle est réalisée à l’aide de capteurs externes (capteurs mécaniques, tonomètres d’aplanation). D’une part, le but du travail présenté est de confirmer la validité de la mesure de la rigidité aortique par capteurs externes dans une population de 32 patients présentant une obésité abdominale (situation pathologique considérée comme altérant la validité de la mesure de la VOP), en comparant les résultats de la rigidité régionale aux valeurs de rigidité obtenues par IRM. D’autre part, nous confirmons l’existence d’une relation entre la détection de foyers inflammatoires et calcifiés par TEP-CT et la mesure de la rigidité aortique régionale. Un travail portant sur 26 patients bénéficiant d’un TEP-CT permet de démontrer l’existence d’une corrélation importante entre la quantité de foyers calcifiés pariétaux de l’aorte thoracique et également entre le degré d’inflammation (SUVmax) relevé sur la paroi aortique et la rigidité régionale aortique. Ces informations combinées permettront de progresser dans le domaine de la recherche de facteurs influant sur la rigidité aortique.

  • Titre traduit

    New approaches for regional aortic stiffness measurement with MRI and hybrid FDG PET/CT: application in obesity and inflammation


  • Résumé

    Nuclear magnetic resonance imaging (MRI) and hybrid imaging with X-ray computed tomography (CT) and 18 F-fluorodeoxyglucose (FDG) positron emission tomography (PET) permit a new approach for regional aortic stiffness measurement. Arterial stiffness has independent predictive value for total and cardiovascular mortality, coronary morbidity and mortality, fatal stroke in patients with essential hypertension, end-stage renal failure or diabetes. Carotid-femoral pulse wave velocity (PWV) is considered as the “gold-standard” measurement of arterial stiffness. In clinical practice, aortic stiffness can be assessed by transcutaneous waveforms over the right common artery and the right femoral artery. First, the aim of the present work is to confirm the validity of transcutaneous PWV measurements in a population of 32 obese patients (BMI=35kg.m -2), comparing with MRI aortic elastic properties measurements. In fact, obesity is considered as a possible bias for PWV assessment. Second, we confirm the existence of a relationship between inflammatory foci and calcification foci detected by hybrid PET/CT on thoracic aorta (particularly ascending aorta and aortic arch) and arterial stiffness assessed by tonometer. 26 patients referred to our department for FDG-PET/CT imaging have PWV measurements. Aortic inflammation assessed by SUVmax on PET/CT, in these patients, is associated with significant variation in aortic stiffness. These results will allow us to progress for identifying aortic stiffness determinants.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.