Etude des endommagements interfaciaux de restaurations dentaires polymérisées

par Eric Mortier

Thèse de doctorat en Physique

Sous la direction de Abdesselam Dahoun.

Soutenue le 13-03-2009

à Nancy 1 , dans le cadre de EMMA , en partenariat avec Physique des Matériaux (laboratoire) et de Ecole des Mines de Nancy (équipe de recherche) .

Le président du jury était Jean-Marc Haudin.

Le jury était composé de Jean-Marc Haudin, Geneviève Grégoire, Etienne Deveaux, Abdesselam Dahoun, Catherine Strazielle.

Les rapporteurs étaient Geneviève Grégoire, Etienne Deveaux.


  • Résumé

    L’étanchéité à l’interface, le retrait de polymérisation, le taux de conversion, la contrainte de polymérisation et l’influence du facteur C, l’absorption d’eau et la solubilité de trois résines composites de restauration photopolymérisables ont été évalués in vitro. Une résine condensable (Filtek P60), une résine fluide (Filtek Flow) et leur adhésif (Scotchbond 1) et un ormocer et son adhésif (Admira & Admira Bond) ont été utilisés, la polymérisation s’est faite à l’aide d’une lampe LED selon deux modes continus de 20s et 40s et selon un mode exponentiel de 20s. L’étanchéité a été évaluée selon la pénétration d’un colorant (ISO 11405) ainsi qu’en MEB, la technique de la déflection de la lame de verre a été utilisée pour déterminer le retrait de polymérisation, la contrainte de polymérisation a été déterminée à l’aide d’une machine de traction, le taux de conversion a été mesuré en spectroscopie infrarouge à transformée de Fourier, l’absorption/ solubilité a été mesurée selon la méthode ISO 4049. L’étanchéité est significativement supérieure pour tous les matériaux à l’interface amélaire par rapport à l’interface cémentaire. Les retraits de polymérisation sont significativement différents pour tous les matériaux. Le mode de polymérisation affecte significativement les cinétiques de contraction. Les taux de conversion et les contraintes de polymérisation sont significativement différents pour tous les matériaux sans influence du mode de polymérisation. La diminution du facteur C entraine une diminution des contraintes et de leurs cinétiques. D’importantes différences d’absorption/ solubilité ont été mises en évidence entre les matériaux.

  • Titre traduit

    Interfacial damage study of dental polymers restorations


  • Résumé

    Interface tightness, polymerization shrinkage, conversion rate, polymerization stress and corresponding C-factor, and water absorption/ solubility of three photo-polymerizable composite resins were evaluated in vitro. They included a condensable resin (Filtek P60), a fluid resin (Filtek Flow), both with their adhesive (Scotchbond 1), and an ormocer with its adhesive (Admira & Admira Bond). Polymerization was performed using a LED lamp in two continuous modes (20s and 40s), and in the exponential mode (20s). Tightness was evaluated using a dye penetration test (ISO 11405) and SEM analysis. The glass slide deflection technique was used to determine polymerization shrinkage. Polymerization stress was determined with a materials testing machine. Conversion rate was measured by Fourier Transform Infrared Spectroscopy, and absorption/ solubility was measured by the ISO 4049 test method. All materials with enamel interfaces were significantly better for tightness than were cement interfaces. Polymerization shrinkage was significantly different for all materials. The polymerization mode had a significant impact on shrinkage kinetics. Conversion rates and polymerization stresses were significantly different for all materials but were not affected by the polymerization mode. The decrease in factor-C reduced stress and stress kinetics. The different materials showed marked differences in absorption/ solubility.


Il est disponible au sein de la bibliothèque de l'établissement de soutenance.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.