L'oubli dirigé dans la maladie d'Alzheimer

par Peggy Joyon-Vidal

Thèse de doctorat en Psychologie cognitive et expérimentale

Sous la direction de Denis Brouillet.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    L'oubli dans la maladie d'Alzheimer fait l'objet de nombreuses recherches en psychologie. Alors qu'il est le plus souvent considéré comme un déficit mnésique, nous pensons qu'il est plutôt la conséquence d'une baisse du contrôle attentionnel. Nous allons nous intéresser à ce contrôle attentionnel au travers le paradigme de l'oubli dirigé (Bjork, 1970). Notre première expérience consiste à observer l'effet de l'oubli dirigé chez des participants malades Alzheimer comparés à (des jeunes, des âgés, des MCI), selon qu'il y ait ou pas un lien sémantique entre les items à mémoriser. Les expériences deux et trois consistent en une étude longitudinale du groupe MCI (6 mois plus tard) selon les conditions sans et avec lien sémantique. L'expérience quatre a pour but d'observer l'oubli dirigé chez des participants MCI et MA avec du matériel autobiographique. Les résultats de ces quatre expériences ont confirmé l'hypothèse selon laquelle les participants Alzheimer présentent bien des déficits exécutifs. Le lien sémantique augmente le degré de contrôle attentionnel. L'autobiographie accentue l'effet d'oubli dirigé chez les MCI, chez les participants Alzheimer elle provoque une inhibition comportementale en rappel, et empêche l'inhibition de la réponse autobiographique en reconnaissance. D'un point de vue pratique ce paradigme pourrait être un bon indicateur pour un diagnostic précoce.

  • Titre traduit

    Directed forgetting in Alzheimer's disease


  • Résumé

    Forgetting in Alzheimer's disease is the subject of many researchs in psychology. Then it is seen as a memory deficit, we believe it like the results of a decrease in attentionnal control. We have been interested in this attentionnal control through the paradigm of directed forgetting (Bjork, 1970). Our first experience observes the directed forgetting in Alzheimer subjects compared to other three groups (young, older, MCI) as to wether or not a semantic link between the items to remember. Experiences two and three consist of a longitudinal's study with the MCI (six month later). Under the condition with and without semantic link. Experience four aims to observe the effect of direct forgetting with autobiographical's items. The result of these four experiences have confirmed the hypothesis that the Alzheimer's subjects have many executives deficits. We proposed that the semantic link increases the degree of attentionnal control. While autobiographical accentuates the effect of directed forgetting in MCI, in Alzheimer's disease it causes behavioral inhibition in recall and prevents the inhibition of response autobiographical in recognition. Finally this paradigm could be a good indicator in early diagnosis.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (175 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 144-160

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-96
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.