Le jeu dans le miroir : étude de l'œuvre poétique de Rafael Lasso de la Vega (1890-1959)

par Céline Pegorari

Thèse de doctorat en Études romanes. Études hispaniques

Sous la direction de Raphaël Carrasco.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La présente étude a pour objet la théâtralisation du sujet lyrique dans l’oeuvre de Rafael Lasso de la Vega (1890-1959) et repose sur une analyse des différents niveaux de discours et de mise en abyme de la voix poématique au sein du texte poétique. Le dialogue ainsi instauré entre réalité extérieure à l’oeuvre et fiction ne participe pas, cependant, d’une réflexion sur la nature du texte littéraire, du langage ou de l’instance d’énonciation, qui est pourtant manifeste à l’époque durant laquelle Rafael Lasso de la Vega compose son oeuvre. Il témoigne, au contraire, d’une conception de l’art qui n’a d’autre finalité qu’elle-même et n’a d’autre prétention que de revenir à l’origine de l’activité créatrice : celle de façonner des univers fictifs au sein desquels un poète, non moins fictif, peut s’observer à loisir en train de créer. Un tel rapport à l’art est significatif de la conception de l’artiste de l’existence. A l’instar des dandy de la « fin de siècle », Rafael Lasso de la Vega n’aura, en effet, de cesse, par la falsification d’une partie importante de sa biographie et la création d’une savoureuse légende, de faire de sa vie un roman. C’est par cet aspect que débute la présente étude, avant de laisser place à une analyse plus structurelle des textes et du langage poétique, opérant dans cette oeuvre.

  • Titre traduit

    Mirror games : study of Rafael Lasso de la Vega's poetic work


  • Résumé

    This study deals with the dramatization of the lyric subject in the work of Rafael Lasso de la Vega (1890-1959), and is based on an analysis of the various traces in the poetic text of the discourse and mise en abyme of the poematic voice. Yet such dialogue between outer reality and fiction does not proceed from any reflection on the nature of the literary text, of language or enunciation authorities, however manifest this reflection might have been at the time when Rafael Lasso de la Vega composed his work. On the contrary it is indicative of a conception of art the end of which is nothing but itself, and that pretends only to return to the origins of the creative process¾to shape fictitious universes in which an equally fictitious poet may watch himself in the throes of creation. Such a view of art sheds light on the artist’s conception of existence. As the fin de siècle dandies, Rafael Lasso de la Vega would do his best to turn his life into something out of a novel, falsifying a huge part of his biography to create delightful legends about himself. This dimension is tackled in the first part of the study, which then offers a more structural analysis of the texts and their poetic language.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 2 vol. (411, 206 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 379-405

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-64

Cette version existe également sous forme de microfiche :

  • Bibliothèque : Casa de Velázquez. Bibliothèque.
  • PEB soumis à condition
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.