L' appréhension spatiale de l'écoute : un mouvement entre imagination et perception. L'exemple de la musique électroacoustique

par Renaud Meric

Thèse de doctorat en Musique et musicologie

Sous la direction de Makis Solomos.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La notion d’espace est devenue cruciale dans la musique au XXe siècle et plus particulièrement dans la musique électroacoustique. En prenant en compte l’idée d’appréhension de l’écoute, nous voulons retrouver un lien entre le corps, l’espace, l’écoute et le son : nous nous appuyons ici en particulier sur l’idée de « chair », développée par le philosophe Maurice Merleau-Ponty dans ses derniers ouvrages et sur la notion d’« énaction » introduite par le neurobiologiste Francisco J. Varela. L’écoute peut être ainsi définie à la fois comme le geste de saisie et ce qui est saisi (les sons) : l’espace appréhendé devient alors un mouvement complexe où s’entrelacent et se confondent les gestes de saisie et les mouvements propres au son. Le son, appréhendé dans l’espace, peut être ainsi considéré comme un phénomène mouvant, éphémère et complexe, sans cesse situé entre imagination et perception. Les musiques électroacoustiques et informatiques, en corrélation avec leurs recherches sur l’espace sonore, ont favorisé cet aspect évanescent du son. Pour montrer cela, nous terminons notre thèse en analysant les œuvres électroacoustiques de compositeurs qui ont accordé, chacun à leur manière, une place importante à l’espace sonore : Concret PH de Iannis Xenakis, Paysage, personnage, nuage de François Bayle, Gymel de Horacio Vaggione et Audible ecosystemics 3a, background noise study d’Agostino Di Scipio.

  • Titre traduit

    Spatial grasp of listening : a movement between imagination and perception


  • Résumé

    The notion of space became crucial in the music of the 20th century and more specifically in the electroacoustic music. By taking account of the idea of grasp of listening, we want to find a link between body, space, listening and sound: we are here based in particular on the idea of “flesh”, developed by the philosopher Maurice Merleau-Ponty in his last works and on the concept of “enaction” introduced by the neurobiologist Francisco J. Varela. In this way, the listening can be defined as the grasp gesture as well as what is grasped (sounds): then, the grasped space becomes a complex movement where the grasp gestures and the movements peculiar to the sound interweave and merge themselves. The sound, grasped in space, can be thus considered as a moving, ephemeral and complex phenomenon, constantly set between imagination and perception. The electroacoustic and computer musics, in correlation with their researches on sound space, have nurtured this evanescent aspect of sound. To illustrate that, we finish our thesis by analyzing the composers’ electroacoustic music works who, each one in his own way, has attached an importance to sound space: Concret PH by Iannis Xenakis, Paysage, personnage, nuage by François Bayle, Gymel by Horacio Vaggione and Audible ecosystemics 3a, background noise study by Agostino Di Scipio.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Appréhender l'espace sonore : l'écoute entre perception et imagination


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (659 p.)
  • Annexes : Bibliographie p. 615-642

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-63
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.
Cette thèse a donné lieu à 1 publication .

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2012 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Appréhender l'espace sonore : l'écoute entre perception et imagination
  • Dans la collection : Musique-philosophie
  • Détails : 1 vol. (432 p.)
  • Notes : Autre tirage : 2014.
  • ISBN : 978-2-296-56035-2
  • Annexes : Notes bibliogr.. Bibliogr. p. [409]-427. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse ?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.