Les origines du Monde et de l'Homme dans les récits mythiques et scientifiques : des récits pour une légitimation de l'ordre social

par Marie-Pierre Laudet

Thèse de doctorat en Sociologie

Sous la direction de Jean-Bruno Renard.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La question des origines du Monde et de l’Homme se pose dans toutes les sociétés. Deux groupes de récits proposent des explications : les récits mythico-religieux et les récits scientifiques. Ces deux types de discours qui semblent s’opposer reposent néanmoins sur la même idée d’une unité primordiale du Cosmos. Pour les récits mythiques, cette unité est le fait d’un dieu ; tandis que pour les récits scientifiques, elle repose sur une nécessité interne à la matière. Dans les sociétés occidentales modernes, co-existent trois types d’explications : l’explication mythico-religieuse avec la Genèse biblique ; l’explication scientifique avec la théorie du Big Bang pour l’origine du Monde et la théorie de l’évolution pour l’origine de l’Homme ; des théories qui mêlent croyances religieuses et éléments scientifiques. Dans ce dernier cas le Big Bang et l’évolutionnisme sont acceptés dans leur aspect descriptif mais c’est une entité supérieure aux humains qui préside à l’organisation du Monde et à la nature de l’Homme. L’ordre cosmique est un modèle et un outil de légitimation de l’ordre social et les conflits entre les différentes visions du Monde sont relayés par les conflits socio-politiques relatifs à l’organisation sociale. L’unité primordiale est une condition de maintien de la société : les individus tiennent ensemble car derrière la diversité apparente, ils sont semblables. Cette unité fondatrice s’oppose aux inégalités sociales présentes dans tout type de régime politique.

  • Titre traduit

    ˜The œorigins of the World and of the Man in the mythic and scientific narratives : narratives for a social order's legitimation


  • Résumé

    The question of the origins of the world and the humanity can be asked in any type of societies. Two groups are offering different explanations: the mythical-religious and the Scientific. These two types of reasoning, that seem to be opposite, are nevertheless sharing the same concept concerning a primordial unity of the Cosmos. For the mythic, this unity would be the fact of god while for the scientific it would come from an internal necessity of the material. Within the modern occidental societies, there are three different explanations: the mythical-religious explanation with the biblical genesis; the scientific explanation with the Big Bang theory as origin of the world, and the evolution theory as origin of the human. These theories are a mix of religious beliefs and scientific elements. Concerning the last case, the big bang and evolutionism theories are accepted for their descriptive aspect but represent a superior entity to the human being that lead the organization of the world and the nature of the humanity. The cosmic order is a model and a legitimating tool of the social order. The conflicts between the different visions of the world are transmitted by the socio- political conflicts related to the social organization. The primordial unity is a condition for maintaining the society: the individual stick together because behind the apparent diversity, they are all the same. This founding unity is opposed to the social inequalities present in any type of political regime.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (343 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 316-333. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-24
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.