Influence du français langue seconde sur les représentations identitaires des jeunes libanais

par Maria Habib

Thèse de doctorat en Sciences de l'éducation

Sous la direction de Jacques Guigou.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Notre recherche s’inscrit dans le cadre général des recherches sur les représentations identitaires et plus particulièrement celles liées au bilinguisme français/Arabe. Nous y étudions, à travers des tests conçus et construits à cet effet, les réponses associatives des élèves libanais en classe de terminale, fréquentant des établissements scolaires représentatifs du terrain libanais. Nous avons élaboré et mis en œuvre une méthode spécifique d’identification des représentations inspirée du cadre général de la théorie du noyau central. Une analyse quantitative et qualitative des données recueillies, a fait apparaître les enjeux et les interactions sur le plan culturel et sur les représentations identitaires quand deux langues sont en présence. Nos résultats dévoilent l’influence du français langue seconde et de la culture qu’il véhicule sur la construction des représentations. Cette étude a montré qu’il n y a pas de dichotomie entre les deux cultures et les deux langues malgré la distance linguistique et culturelle qui les sépare ; et qu’il n y a pas de rupture psycho linguistique quand le sujet passe d’une langue à une autre. La langue française aux côtés de la langue arabe, enrichit les sujets sur le plan culturel et personnel mais n’arrive pas à sur planter la culture véhiculée par la langue arabe. Toutefois cette complémentarité entre les deux cultures confère aux sujets une souplesse et une capacité de s’adapter en fonction de la situation et du contexte. C’est cette complémentarité entre les deux cultures qui est l’essence même de l’originalité de l’identité des libanais.

  • Titre traduit

    Influence of French as a second language on the representation of identity of young Lebanese


  • Résumé

    This study targets the general scope of research on the identity of students and more particularly the effect on of the bilingual French/Arabic language on their identity. We have created and designed tests targeted to the grade 12 of Lebanese students attending a sample set of the diversity of Lebanese schools. We have created our own methods to identify the effects of French as a second language on their identity, the methods are based on the theory of “Noyau central” (Central core). The quantitative and qualitative data analysis showed the interaction and effect on their culture and on their identity when the two languages are present. The results revealed the effects of French language as a second language and its culture on the construction of the identity of students. The results showed that there is no psycho linguistic disconnection with the identities in spite of the cultural and linguistic distance between the two languages when the subject goes from the one language to the other. The French language along the Arabic language enriches their subjects on the cultural and personal level but it does not displace the culture and values attained from the Arabic language. However having the two languages, complement each other in a way that gives the subject certain flexibility to adapt himself better depending on the surrounding context. This specific complementation of the two cultures is the main base of the uniqueness of the Lebanese identity.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (274 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 235-246

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-21
  • Bibliothèque : Université Paul-Valéry. Bibliothèque du laboratoire DIPRALANG.
  • Non disponible pour le PEB
  • Cote : T HAB
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.