Matière et formes romanesques : la représentation des lieux dans les romans de Claude Simon

par Aude Michard

Thèse de doctorat en Littérature française

Sous la direction de Renée Ventresque.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    La présente thèse propose une lecture de l’œuvre de Claude Simon par l’étude de la représentation des lieux, au regard de la fonction qui leur est assignée selon les formes romanesques successives que prennent les textes. Il apparaît que ces formes sont infléchies par le rapport du sujet, personnage, narrateur ou autobiographe, aux lieux. Soit le héros est en conflit avec son histoire familiale, et les lieux figurent l’arrière-plan traditionnel d’un parcours initiatique, soutenant un témoignage ou une satire sociale. Soit le narrateur scripteur se lance dans une bataille houleuse contre les lieux communs, de la bibliothèque, de l’espace littéraire, et en dernière analyse contre le roman simonien lui-même. Dans le cas où le roman simonien se voit contraint d’abdiquer ses ingrédients traditionnels, tels que l’histoire des personnages, les lieux sont l’objet privilégié de la représentation. Enfin, lorsque l’autobiographe fait œuvre du matériau brut de son expérience, les lieux de la mémoire réarticulés à l’histoire individuelle ou collective, et enkystés dans le corps du scripteur, se révèlent présider à la vocation d’écrire.

  • Titre traduit

    Substance and literary structures : the space perception in Claude Simon's novels


  • Résumé

    The aim of the thesis is to read Claude Simon’s work through the study of space perception as it varies throughout the successive literary forms of his writings. It appears that these forms are inflected by the relationship between the subject – character, narrator or autobiographer – and the scenes of the action. Either the hero is in conflict with his own family life and the scenes where the action takes place describe the traditional background of an initiatory journey, sustaining a testimony or a social satire; or the narrator/writer throws himself into a stormy struggle against common believes and commonplaces, the library, the literary surroundings and as a final issue, his own work. When it comes to the case where Simon’s novel has to renounce its traditional ingredients, such as the story of the characters, the site becomes the main object of the show. Finally, whenever the autobiographer uses the raw material of his own experiences, the scenes of the memory linked to individual or collective history, encysted in the writer’s own body reveal themselves to be the purpose for writing.

Autre version

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Claude Simon : la question du lieu


Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (391 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 372-388. Index

Où se trouve cette thèse\u00a0?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-08
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.

Consulter en bibliothèque

Cette thèse a donné lieu à une publication en 2010 par l'Harmattan à Paris

Informations

  • Sous le titre : Claude Simon : la question du lieu
  • Dans la collection : Critiques littéraires
  • Détails : 1 vol. (331 p.)
  • ISBN : 978-2-296-13207-8
  • Annexes : Notes bibliogr. Index
La version de soutenance de cette thèse existe aussi sous forme papier.

Où se trouve cette thèse\u00a0?

Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.