L' écriture du silence : une esthétique de la blancheur dans la poésie française contemporaine : (Eugène Guillevic, Jacques Dupin, Lorand Gaspar, Claude Esteban)

par Alexia Mostowski

Thèse de doctorat en Lettres modernes

Sous la direction de Serge Bourjea.

Soutenue en 2009

à Montpellier 3 .


  • Résumé

    Cette thèse se propose de mettre en lumière ce qui constitue l'une des tentations majeures de la poésie moderne et contemporaine. Héritière douloureuse de Mallarmé, cette dernière est plus que jamais consciente de la vacuité des mots et de l'impossible langage. Toute certitude de nomination et de possession du monde étant désormais exclues, il faut à la parole poétique traverser l'épreuve de l'anéantissement pour conquérir un nouvel horizon. Cette esthétique du dénuement verbal qu'elle semble aujourd'hui proclamer, pousse à son acmé le paradoxe de son entreprise. L'art du « logos » n'a plus cette convoitise ardente de la parole ; l'objet du désir est maintenant dans le silence, dans les blancs typographiques. Les poèmes minimalistes d'Eugène Guillevic, Lorand Gaspar, Jacques Dupin et Claude Esteban semblent se disloquer sous nos yeux, harcelés et tentés sans cesse par l'évidement, par l'aphasie. La présence au monde du poème contemporain passe ainsi par cette expérience des confins, par cette absence de mots comme si le chant primitif cherchait à travers le silence convoité à retrouver un nouveau souffle.

  • Titre traduit

    ˜The œwriting of silence : an aethetics of whiteness in the contemporary French poetry : (Eugène Guillevic, Jacques Dupin, Lorand Gaspar, Claude Esteban)


  • Résumé

    The aim of this thesis is to highlight what constitutes one of the major temptations of modern and contemporary poetry. Heiress of Mallarmé era, poetry is more than ever aware of the vacuity of words and of the inexpressible. All certainty regarding the qualifying and ownership of the world being excluded, poetry has to go throught the ordeal of annihilation to conquer a new horizon. This aesthetics of verbal privation which it seems to claim today, drives to its climax the paradox of its own existence. The art of « logos » doesn't hold this passionate covetousness of the verba ; the object of desire now stands in the silence and the typographic whites. Eugène Guillevic's, Lorand Gaspar's, Jacques Dupin's ans Claude Esteban's minimalist poems seem to dismantle before our eyes, always harrassed and tempted by the hollowing-out, by the aphasia. The contemporary poem's presence in the world, thus, comes trought this experience of furthermost bounds, this ineffable absence of the world, as if the original chant was trying to find again a new breath through the coveted silence.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (339 f.)
  • Annexes : Bibliographie f. 311-332. Index

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Lettres.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TL 2009.MON-04
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.