La construction de l’espace numérique et le rôle des reprises en classe de seconde : un problème de la profession

par Mirène Larguier

Thèse de doctorat en Mathématiques appliquées et applications des mathématiques

Sous la direction de Alain Bronner.

Soutenue en 2009

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Cette recherche vise à mettre à jour les conditions et les contraintes qui pèsent sur l'enseignement du numérique en classe de seconde. Elle a plus spécifiquement comme objectif de repérer, de décrire et d'analyser les gestes professionnels de reprise du numérique nécessaires pour assurer la continuité des enseignements du collège au lycée, mais nécessaires également pour des reprises en cours d'année de connaissances dont la première rencontre a eu lieu en seconde. Cette recherche s'inscrit dans le cadre de l'observatoire des pratiques sur le numérique initié par Alain Bronner. Elle met en œuvre un outil qu'il a développé : le filtre du numérique. La méthodologie est de type clinique, elle s'appuie sur les données recueillies, auprès des professeurs et de leurs élèves, dans deux classes de seconde en 2006-2007 et 2007-2008 tout au long de l'année scolaire. Le grain d'analyse est très variable, de l'année à la minute, et permet d'analyser la confrontation des différentes logiques du curriculum officiel et du curriculum réel. La recherche a mis en évidence des reprises évitées, possibles cependant sous les contraintes curriculaires, et qui constituent des conditions nécessaires pour poursuivre une étude du numérique plus adéquate du point de vue épistémologique et plus efficiente sur celui des apprentissages. Des connaissances du professeur qui permettraient d'assurer ces choix d'enseignement ont été précisées. L'enseignement du numérique apparait ainsi en seconde comme un problème de la profession de professeur de mathématiques qui semble non identifié, voire sous-estimé.

  • Titre traduit

    ˜The œDealing with numeric and the role of recycling in grade 10 : a professional problem


  • Résumé

    This research aims at studying the conditions and restrictions which weigh on the teaching of the numeric domain in grade 10 in France. The main aim is to identify, describe and analyze the different approaches teachers have to adopt in order to recycle students' previous knowledge in this area and ensure continuity of teaching between Junior High and Senior High. But these specific approaches are also necessary for recycling knowledge acquired for the first time in grade 10. This research comes within the framework of the observatory observation on numeric practices initiated by Alain Bronner. It implements a tool he has developed: the numeric filter. The methodology is of a clinical type, it relies on data collected in two classes by observing lessons throughout the 2 school years 2006-2007 and 2007-2008. The granularity of the analysis is highly variable and covers different time spans from the whole year to the minute, enabling a comparison between the rationale behind the official curriculum and the real curriculum. The research has revealed that recycling previous knowledge is sometimes avoided, even though it would be possible in the limited framework of the curriculum. Moreover, this “avoided” recycling would be necessary to pursue a study of arithmetic that would be more appropriate from an epistemological point of view and more efficient in the learning process. The teaching of numeric in grade 10 seems to be a problem for mathematics teachers. This problem does not seem to have been clearly identified and is even underestimated.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (408 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 331-335. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2009.MON-261
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.