Etude phylogénétique des modalités de dispersion des Angiospermes entre l'Afrique et l'Amerique du Sud

par Andrew Rodrigues

Thèse de doctorat en Biologie des populations et écologie

Sous la direction de Emmanuel Douzery et de Doyle Mc Key.

Soutenue en 2009

à Montpellier 2 .


  • Résumé

    Le lien biotique étroit entre les continents de l'Afrique et l'Amérique du Sud a toujours fasciné les scientifiques. Avec l'avènement de la tectonique des plaques, nous en tenons une explication. La distribution disjointe de taxons proches parents découle d'une série d'événements de vicariance, c'est-à-dire de rupture d'aires géographiques entre les continents. Cependant, les données moléculaires ont changé nos idées quant au rôle relatif de la vicariance. L'incorporation d'une échelle temporelle dans nos analyses nous montre que ces disjonctions biotiques ont eu lieu après la séparation de l'Afrique et de l'Amérique du Sud. La dispersion, auparavant considérée comme un processus aléatoire n'ayant pas la capacité de créer des patrons tels que nous en observons aujourd'hui, est dorénavant vue comme un important mécanisme générateur de disjonctions d'aires géographiques. Nous nous attendons ainsi à ce que les courants océaniques et éoliens dominants entre l'Afrique et l'Amérique du Sud aient fortement influencé la dispersion et façonné la biogéographie des Angiospermes entre ces deux continents. Dans cette thèse, nous rassemblons le maximum de données moléculaires pour 38 familles d'Angiospermes présentant des disjonctions géographiques entre l'Afrique et l'Amérique du Sud. Ensuite, en nous basant sur des inférences phylogénétiques probabilistes, nous déterminons la direction des événements de dispersion, et évaluons leur corrélation avec les courants océaniques et éoliens. Les résultats sont examinés en tenant en compte des particularités écologiques de chaque famille. En parallèle, une étude préliminaire a été menée chez l'ordre des Malpighiales pour estimer des dates de divergence pour plusieurs familles caractérisées par des disjonctions entre les deux continents. Nous évaluons ainsi la fréquence au cours du Tertiaire des évènements de dispersion entre les deux continents.

  • Titre traduit

    ˜A œphylogenetic study of the modes of dispersion between Africa and South America for the angiosperms


  • Résumé

    The biotic link between Africa and South America has always fascinated scientists. With the advent of plate tectonics, this link could now be explained via a series of vicariance events i. E. The rupture of continental landmasses. However, molecular data have changed our ideas on the relative role of vicariance. Under a vicariant model, dates for taxon divergence should coincide with geological dates however, in the case of Africa and South America, the incorporation of a time scale in molecular analyses point to another explication. Dispersal, formerly considered a random process not able to produce clear patterns, is now seen as an playing an important role in producing biogeographical disjunctions. The expectation would be that marine and wind currents between Africa and South America have heavily influenced angiosperm biogeography between the two continents. In this thesis, we collate a maximal amount of molecular data for 38 angiosperm famillies with disjunctions between Africa and South America. We then infer from their phylogenies using probabilistic methods, the direction of dispersal events and we evaluate the correlation between the directions and the predominant marine and wind currents. Results are then examined taking into account their ecologies. A prelimanry stusy was also erformed on the order Malpighiales to estimate dates of divergence for several families posessing disjunctions between the two continents. We evaluate the frequency with which dispersal events between the continents have occured during the Tertiary.

Consulter en bibliothèque

La version de soutenance existe sous forme papier

Informations

  • Détails : 1 vol. (272 p.)
  • Annexes : Bibliogr. p. 167-191. Annexes

Où se trouve cette thèse ?

  • Bibliothèque : Bibliothèque interuniversitaire. Section Sciences.
  • Disponible pour le PEB
  • Cote : TS 2009.MON-229
Voir dans le Sudoc, catalogue collectif des bibliothèques de l'enseignement supérieur et de la recherche.